mercredi 15 août 2018

Rêves de liberté




Je me suis toujours rêvé libre de faire ce dont j’ai envie
Sauf que je ne suis plus un gamin et j’ai pris conscience des conséquences de mes sales manies
Alors il arrive un moment où l’on se pose et l’on réfléchit
On comprend que l’on ne fait pas ce que l’on veut mais ce que l’on peut
Sinon on risque de jouer inéluctablement avec le feu
Chaque acte que l’on pose a sur notre avenir un impact certain
Cela fait des décennies que je médite sur mon destin
J’ai eu une vie plutôt paisible mentir serait vraiment odieux
Vu le sort monstrueux que subissent dans le monde tellement de malheureux
Victimes de la folie de gens qui se veulent libres
Mais libres de faire quoi ? Libres de faire leurs caprices
Les erreurs et les épreuves peuvent être symbolisées sur nos corps par des cicatrices
Et sur moi l’expérience de choses négatives peut avoir une action castratrice
J’ai cru en tellement de choses mais la vie m’a montré que j’étais un ignorant
Athée, agnostique, croyant, j’ai été tout ça, car mon esprit change comme le temps
Mais maintenant je m’impose des limites car je ne suis plus un gamin
Et donc je pense à ce que ce que je sème aujourd’hui produira demain
Je sais c’est chiant de faire cela même si nous ne sommes pas dans un monde imaginaire
Un monde extraordinaire où vous pouvez gommer les conséquences de vos erreurs
Je ne sais pas si un tel monde existe mais ce n’est sûrement pas sur notre terre
Regardez le monde et voyez tout ce qu’il y a comme chaos et horreurs
Et quand vous pensez aux causes, vous vous dites quel satané monde de fous
Mais en vérité c’est aussi dû à l’action de gens qui se veulent absolument libres
Ils crachent sur les lois naturelles car ce sont des esprits rebelles
Esprit rebelle moi-même j’ai vite compris qu’eux et moi ne sommes aucunement dans le même « label »
Car je ne rejette pas toutes les lois de ce monde, j’essaie de les comprendre
Je sais que c’est la loi du plus fort et il faut prier pour que le plus fort ne soit pas un fou
Mais est-ce possible ? Car le pouvoir rend sourd et parfois incapable d’entendre raison et de comprendre
Je dois avouer que par bien des aspects ce monde me laisse dubitatif
Mais j’y suis et franchement d’une folie dont je perçois mal les origines je me sens captif
J’essaie de tracer mon chemin et de rester sain d’esprit
Et à vrai dire ce n’est pas du tout évident dans cette satanée vie

Fils d'homme 




La guerre contre les repères



Il parait qu’en France on ne parle plus de père et de mère
Mais de parents car il peut y avoir deux pères ou deux mères
Sacré foutoir et si vous vous plaignez on vous traite d’homophobe
Avec autant d’hystèrie que celle contre ceux qui ne croient pas que la terre soit un globe
Vaste fumisterie et attaque contre ce qui était jusque là des évidences
De toute cette merdaille j’imagine sans peine les conséquences
Le plan qui est en route est pour les éveillés parfaitement logique
Et les sadiques et fanatiques qui le mettent en place ne tolèrent aucune critique
Ils se veulent libres et ont pour slogan "il est interdit d’interdire"
Se croyant autorisés à tout faire quitte à de la nature provoquer l’ire
Toutes les catastrophes dans le monde ne leur disent absolument rien
Car l’humain est certain de pouvoir en tout point contrôler son destin
Contrôler la vie et tel un chat toujours retomber sur ses pattes
Pour tant de choses son esprit s’avère être un sacré acrobate
Tu sais, j’ai l’esprit ouvert mais je vois clairement le chemin de l’enfer sur terre
La liberté ? Oui si elle est encadrée sinon rapidement ça dégénère
Et on se retrouve à voir des gamins déstructurés mentalement faire des cartons dans les écoles
Des gens faire n’importe quoi parce qu’ils ont abusé de stupéfiants et d’alcool
Il y a une limite à tout et l’être sensé sait parfaitement cela
L’humain libre ? Qu’il utilise sa cervelle et voit le résultat
Serais-je rétrograde ? Non je suis du genre à réfléchir mûrement à mes actes
Car l’origine de la vie sur terre nul humain par sa propre intelligence ne peut en donner la nature exacte
Par contre nous pouvons observer les conséquences de nos actions
Donc avant de passer à l’action il est nécessaire de prendre le temps de la réflexion
Mais tels des gamins surexcités on veut tout et tout de suite
Traçant les sillons d’une aventure dont d’inspirés auteurs de SF ont imaginé la sinistre suite
Voilà je ne donne que mon avis, celle d’un con d’humain imparfait
D’un humain fils d’un père et d’une mère en quête d’amour et de paix
Conscient de ses limites et qui milite pour que la raison reprenne le dessus
Mais qui craint que pour tant de choses la voix de la raison en l’humain se soit définitivement tu ! 

Un marcheur dans les ténèbres 



lundi 13 août 2018

Prisonnier du "réel"




Tu sais à quel point j’apprécie le film « Matrix »
J’ai beaucoup de points communs avec Thomas Anderson alias Neo
Comme lui je ne me sens pas à ma place dans un monde rempli de sinistres héros
Où les gens de bien sont souvent perçus comme des zéros
Et s’ils sont glorifiés c’est juste pour des raisons commerciales
Ce monde est d’une hypocrisie qui me donne littéralement la nausée
Je ne vois partout que des traces de ce que l’on appelle le mal
Avec des fausses beautés comme la femme en rouge cette femme fatale 
J’ai l’impression d’être dans une prison gardée par des geôliers invisibles
Mais les actes de ces gardiens sont bien visibles
Qu'ils soient des reptiliens ou autres peu m'importe 
Je pense qu'il y a le monde de la vérité et ils m'ont bloqué l'accès à la porte 
Un système atroce est en place et renforce son emprise sur nos vies
Chaque jour on voit son lot de folies et d’infamies
Et je me dis comme le comédien dans Watchmen que cela ressemble à une farce
De voir ce monde dominé par toute sorte de monstres et de garces
Comme cette vieille sorcière parlant des 500 000 enfants irakiens morts à cause de ce sinistre embargo
On nous désigne des ennemis pour que des riches démons puissent s’enrichir
Si tout ceci est réel il y a de quoi ne plus avoir envie de dormir
A quoi rime tout ceci ? Je me poserai toujours la question
Peut-être que le monde dans lequel nous vivons n’est comme le pensent certains qu’une illusion
Si c’est le cas où est le monde réel ?
Allons-nous comme certains dans Matrix découvrir le cauchemar du réel ?
Plus rien ne pourrait me surprendre surtout que mon esprit est branché sur l’infini
Je m’attends à tout instant comme Neo selon Morpheus à me réveiller
Et à découvrir un monde que je n’aurais jamais pu m’imaginer
Je suis un être rempli d’amour et qui espère le meilleur pour les gens
Je vomis la violence et je rêve d’un endroit où je pourrais vivre paisiblement
Je me dis que ce monde-là est un cauchemar et qu’il doit y avoir un endroit meilleur
Un endroit où vous n’aurez ni faim, ni soif, ni peur
Peut-être est-ce moi qui ne suis qu’un doux rêveur
Mais voilà je partage mes pensées à chacun de croire ce qu’il veut
Moi je dis sans gêne ce que en quoi je crois et ce que je veux
Je m'imagine dans ce couloir dans Matrix reloaded attendent que le maître des clés m'ouvre une porte 
Peut-être ne sera-ce qu'une autre illusion mais au point où j'en suis....

Le cyberrêveur 



Marre




Je pense à ce que je suis à ce que je fais et à où je vais
Fils de parents fervents croyants j’ai vécu dans un environnement assez pieux
Quasiment chaque jour j’ai entendu parler du salut et de Dieu
De religions opposées ils n’avaient pas la même vision à ce sujet
Tu pourrais comprendre sur ce sujet quelles peuvent être mes pensées
J’ai croisé des gens de diverses croyances mais sûrs d’avoir raison
La raison ? J’ai l’impression qu’elle s’évanouit au fil des saisons
Le temps part dans tous les sens et certains de nous croire à la fin des temps
Quant à moi je deviens de plus en plus méfiant
J’ai tellement été déçu qu’au final je ne crois plus en rien
Que je choisisse un chemin clair certains aimeraient bien
Ils ne sont pas dans le volcan qu’est mon esprit
Ils n’arrivent pas à comprendre mon point de vue
Je me verrais bien sur une île déserte ou dans quelques endroits peu ou pas connus
Même sur une autre planète remplie de gens aux sublimes pensées 
Mais je le sais cela n’a sans doute aucune chance d’arriver
Alors je me concentre sur mes écrits
Je te l’ai déjà dit je m’évade par l’esprit
Je sais que certains me disent que je devais penser à mon salut
S’ils sont convaincus d’avoir raison et bien je suis heureux pour eux
Je n’ai aucune raison de mon point de vue de faire confiance aux humains
Je les tolère et ils devraient s’estimer heureux
Mais je ne suis jamais aussi à l’aise parfois que seul dans ma chambre sur mon lit
A écrire des histoires de science-fiction et à m’imaginer être un des héros
Et c’est donc parfois un cauchemar de reprendre la routine « métro-boulot-dodo »
J’en ai marre et je le dis de plus en plus souvent haut et fort
Car dans ce système de merde j’ai l’impression d’être mort

Le cyberdésabusé 



Demain ?




Qu’attendre de demain si l’on n’est pas sûr de le voir ? 
Je suis comme Thomas je dois voir pour croire
Et ce que je vois c’est un monde dans lequel vous pouvez mourir à chaque instant
A quoi bon faire des projets si vous ne contrôlez pas votre temps
Le temps qu'il vous reste et souvent peu importe ce à quoi on s’attend
L’espoir, la foi, c’est bien beau tout ça sauf pour un esprit cartésien comme le mien
J’ai donc le plus grand mal à espérer quelque chose pour demain
Demain c’est loin et tant de choses peuvent arriver aujourd’hui
Je médite sur ma vie et ce jour et nuit
Il est clair que je rêvais d’une autre vie quand j’étais petit
Je m’imaginais à cet âge-là mari et parent
Mais ce n’est pas le cas et ce ne le sera pas dans un proche lendemain
Faire des projets oui j’en ai fait mais la vie m’a montré à quel point elle n’en avait rien à faire
Et vu le nombre de morts que j’ai vus j’ai plus tendance à penser paradis et enfer
Mais mon esprit très terre à terre se dit que ce qui doit arriver arrivera
Je n’espère rien, j’essaie de vivre ma vie au jour le jour
Essayant tant bien que mal de chaque jour trouver l’amour
Sans espérer plus mais remercier le ciel si demain est mieux qu’aujourd’hui
Certains désabusés me disent que je me fous de tout
Ils n’ont peut-être pas tort et je me fiche de passer pour un fou
Ce monde-là est merdique et je me demande souvent ce que je fous là
Mais j’y suis et je dois faire avec et tant pis pour mes tristes constats
Vivre chaque jour comme s’il était le dernier
Et qui sait peut-être qu’un jour j’aurai de nouveau envie de faire des projets





dimanche 12 août 2018

Destin "noir"




Que devons-nous faire ? Baisser les bras ?
Céder, renoncer, tu le sais nous ne pouvons pas
Nous vivons sur une terre riche et nous sommes des êtres au grand potentiel  
Arrêtons de croire que sans effort la vie peut être belle
Si tant d’entre nous ont inventés de belles choses cela doit nous interpeller
Idiots nous ne le sommes pas alors notre cerveau doit se remettre à fonctionner
Et trouver le moyen de bannir ceux qui ne pensent que biens matériels et billets
Ces gens n’ont aucun honneur et aucune dignité
Ce n’est certainement pas avec ce genre d’individus que nous retrouverons dans ce monde une place décente
Parfois céder aux sirènes de la violence me hante
Mais et après ? Je pense que la violence n’engendre que la violence
Et que l’anarchie et le chaos n’engendrent que de sinistres conséquences
Je ne rêve pas d’un monde post-apocalyptique mais d’un monde qui aura intelligemment changé
Mais j’ai conscience que beaucoup à ce genre de pensées sont étrangers
Comme Killmonger je sais que beaucoup de mes frères et sœurs ne rêvent que de se venger
Pas conscient que la négativité ne permet aucunement de s’élever
Il faut penser grand, penser beau et non rêver de voir le sang de ses ennemis couler
Il faut voir des gens qui reviennent de la guerre pour voir à quel point la violence peut ravager
Et que celui qui se croit fort bien souvent de la guerre n’est lui aussi qu’une victime
Qui rongée par les remords est au plus bas dans sa propre estime
Pourquoi tant d’anciens soldats se suicident ! Y avez-vous pensé ?
Après je ne suis pas un partisan de tendre l’autre joue
Mais je suis un partisan de « bien préparer son coup »
Une histoire de fous et on se demande si ce satané monde a un sens
Mais il existe et nous devons œuvrer à améliorer notre existence
Je n’ai pas la science infuse et encore moins de solution miracle à nos problèmes
Même si cela fait des décennies que je réfléchis sur ce thème
Mais à chaque fois la réalité me pousse à remettre en question mes conclusions
Car elle ne cesse de rendre obsolète mes belles résolutions
Une histoire « noire » où l’espoir semble disparaître comme dans un trou noir
Mais espérer, se battre, créer est la seule alternative pour le peuple dit noir

Le penseur brun 







Pensées noires




Brun de peau je suis de ceux que l’on appelle vulgairement les « noirs »
Mot plein de sens vu de ce que nous avons traversé au cours de l’histoire
Certains pour nous persécuter s’appuyant sur un énigmatique passage biblique
Descendants de Cham que nous serions et destinés à un sort tragique
Certains des miens voient par contre dans nos malheurs ce qui est dit dans Deutéronome 28
Selon eux nous serions les hébreux par la divinité de la bible maudits
Pour nos désobéissances à ses lois données à celui connu sous le nom de Moïse
Ou Moshe selon que l’on aille à la Synagogue ou à l’église  
Et on sera surpris que certains de mes frères de couleur détestent les affaires d’église
Peu importe, la tragédie du peuple dit noir est de tous connue aujourd’hui
Elle interpelle car le « noir » est présent sur tous les continents connus
Si faibles que nous sommes, à la portée du premier conquérant venu
Pourtant il semble que dans l’histoire nous ayons réalisé de belles choses
Et quand tu penses aux inventions faites par des « noirs » tu te dis que l’histoire officielle cache quelque chose
Quelque chose cloche et fait résonner dans mon esprit le son une sinistre cloche
Celle du trépas et tout ce que ce monde peut offrir de moche
Etions-nous trop naïfs ? Si bien que les leucodermes nous ont écrasés
Je me pose des questions et face à cette réalité mon esprit a du mal à se reposer
Mais je suis conscient que n’ayant pas les réponses je me dois de spéculer
Et spéculer j’ai horreur de ça car je suis un esprit qui est extrêmement précis
Les « noirs » continuent à être des pions même quand ils sont des champions
Le black, blanc, beur, pas sûr qu’il existe en Europe plus beau leurre  
Kalergi l’a déjà dit il veut en Europe une race métissée et une race de seigneur
Je prédis dans un proche avenir à mes frères et sœurs de couleur pas mal de douleur
Au bout le bonheur ? J’ai depuis longtemps passé l’âge de croire aux contes de fée
Mais sans espoir est-ce que cela vaut la peine de continuer à exister ?
Alors la vérité je ne chercherai jamais de la chercher et aux idées reçues à résister

Guerrier noir