jeudi 22 février 2018

Nation of Gods and earths





Ayant été un grand fan de rap principalement dans les années 90, j’ai été confronté au travers notamment des textes et des affirmations de pas mal de rappeurs au concept des 5%. Pour ce groupe (certains parlent de secte), 85% des gens sont des moutons, 10% sont des sachants malveillants (qu’ils appellent parfois des vampires) et 5% sont des gens éveillés ayant pour mission d’éveiller les « mentalement morts ». Des groupes aussi célèbres que le Wu Tang Clan ou des rappeurs célèbres comme Nas, Busta Rhymez et d’autres semblent affiliés à ce courant. Ils se prétendent des « dieux » et leurs noms reflètent pour certains cet état de fait.



Les noms et quelques textes
RZA le chef du Wu Tang clan a un nom qui signifie en fait « Ruler Zig Zag Zig Allah ». Pour eux Allah veut dire : Arm (bras), Leg (Jambe), Leg, Arm, Head (tête) et cela désigne l’homme parfait, l’africain asiatique. Un autre membre de Wu Tang s’appelle GZA (God Zig Zag zig Allah) et un autre encore U God pour Universal God. Nombre de leurs chansons font référence à leur doctrine singulière. Et ils ne sont pas les seuls ! Quelques exemples :
« I fear for the 85 who don't got a clue (j’ai peur pour les 85% qui n’ont aucun indice) »
Method Man "Rawhide" [Ol' Dirty Bastard] (Return to the 36 Chambers: The Dirty Version).

« In night time I hear the eath cried, how many more black gods gotta die, before we realize there’s no god in the sky, the Devil tricked us that’s the worst lie » (la nuit j’entends la mère pleurer, combien de dieux noirs doivent encore mourir, avant que nous ne réalisions qu’il n’y a pas de dieu dans le ciel, le diable nous a abusé, c’est le pire des mensonges) « The devils cursed God and reversed God And turned God into dog » (les démons ont maudit dieu et ont renversé dieu, ils l’ont transformé en chien !)
tiré de la chanson « in night time the earth cried » sur l’album « The Pick, The Sickle & The Shovel » de gravediggaz (un groupe affilié au wu-tang clan et auquel appartenait le chef suprême du wu-tang clan, The Rza).

- I be the universal, the Biochemical, Arm, Leg, Leg, Arm, Head is the physical, That (je suis l’universel, le biochimique bras, jambe, jambe, bras, tête, c’est le physique) –
The Genius, "True Fresh MC" (Words From the Genius)

Il nous semble intéressant de nous intéresser aussi aux paroles des autres groupes affiliés aux 5 %, en voici quelques exemples :

- “Praises are due to Allah, that's me” (les louanges sont pour Allah, c’est moi) 
Poor Righteous Teachers "Butt Naked Booty Bless" (Holy Intellect)

- “If we were made in his image then call us by our names/most intellects do not believe in god but they fear us just the same” (Si nous avons été faits à son image alors appelez-nous par notre nom, la plupart des intellectuels ne croient pas en Dieu mais ils ont peur de nous de la même manière)
Erykah Badu "On & On"(Baduizm)

- “I'm God G is the seventh letter made” (je suis dieu, g est la 7ème lettre créée)
Eric B. and Rakim, "No Competition" (Follow the Leader)

- “And yo the devil's got assassination squads, Want to kill niggaz cuz they're scared of God” (et yo le diable a des escadrons de la mort, ils veulent tuer les nègres parce qu’ils ont peur de dieu)
Gang Starr, "Tonz O' Gunz" (Hard to Earn)

On voit donc bien que ces gens utilisent le rap comme un outil de propagande de leur doctrine (mais qui pourrait les en blâmer) qui repose sur certains principes bien clairs.



Les concepts
Le peuple noir est le people originel de la planète
- Les noirs sont les pères et mères de la civilisation
- La science des mathématiques suprêmes est la clé pour comprendre la relation entre la race humaine et l’univers
- Les mathématiques sont notre vraie culture et sont la base de tout dans la vie
- Cette éducation doit être adaptée pour nous permettre d’être autosuffisant en tant que peuple
- Chaque personne devrait enseigner une autre personne selon sa connaissance (tient ça me rappelle le bouddhisme)
- L’homme noir est dieu et son vrai nom est Allah
- Nos enfants sont notre lien avec le futur et ils doivent être nourris, respectés, aimés, protégés et éduqués
- Une famille noire unie est le fondement vital d’une nation

Les chiffres ont aussi une grande importance dans cette doctrine :
1 – la connaissance : c’est l’accumulation des faits au travers de l’observation, l’apprentissage et le respect. La connaissance est la base de tout dans l’existence, il faut connaître pour pouvoir se manifester. La connaissance est la lumière donnée par leur soleil, qui est la fondation de leur système solaire. Aussi l’homme originel qui est la base de la famille d’allah.
2- la sagesse – ce sont des mots sages prononcés, ou parler de connaissance (sagesse veut dire un esprit sage) et agir en accord avec ça (ce qui n’est pas le cas de beaucoup de beaucoup de 5%). La sagesse est de l’eau ou l’élément vital de la vie. La sagesse est la femme originelle car au travers de son ventre la vie continue. C’est aussi la réflexion d’une connaissance, ceci est démontré et prouvé par la lune qui est la réflexion de la lumière du soleil (connaissance). Connaissance + réflexion de la connaissance = sagesse (1+1=2).
3 – la compréhension / la raison – c’est ce qui montre et prouve que la connaissance est complète et aussi la sagesse (homme, femme et enfant). La compréhension est quand on a clairement compris mentalement. C’est l’enfant originel qui est une étoile. Le plus haut niveau de compréhension est l’amour, le lien entre un homme et une femme ou entre la connaissance et la sagesse.
4 – culture / liberté – la culture est une manière de vivre. Cela comprend une langue (sagesse) et des coutumes (moyens et actions). La liberté est d’avoir le libre arbitre ou moins de contraintes. La culture de l’homme originel est l’islam (liberté, justice et égalité) qui est la paix.
5 – puissance et raffinement – le pouvoir est la force ou l’énergie créative. S’affiner est se perfectionner. Le pouvoir est la vérité des mathématiques d’allah. Connaître la culture de l’islam c’est avoir le pouvoir.
6 – égalité – c’est l’état ou la qualité d’être égal. C'est-à-dire se comporter également avec tout dans l’existence. L’égalité est atteinte en enseignant à d’autres la connaissance et la sagesse, faire comprendre ce que l’on a compris.
7 – dieu – allah est dieu. L’être suprême, l’homme noir qui est l’homme originel. Il est dieu, allah, le seigneur des mondes, le dirigeant suprême de l’univers qui est toute chose, le soleil, la lune et les étoiles. (Dieu est le soleil dans le système solaire, la femme est la lune et l’enfant est l’étoile).
8 – construire/détruire – construire c’est élever sa mentalité, et celle de ceux autour de soi. Ajouter de l’énergie positive dans la nation d’Allah. Détruire c’est ruiner en permettant à la négativité de contrebalancer le positif.
9 – naissance – l’achèvement de tout dans l’existence. Manifester au travers de la connaissance pour naître, c’est la loi des mathématiques. Etre complet en elles.
0 – chiffre/ code - c’est un tout. Tout dans l’existence appartient à un code.

Et aux lettres ils donnent un sens comme par exemple :
D: divine
G: God
C: Cipher
R: Ruler
Z: Zig Zag Zig
M: Master
U: Universal
I : Islam
K : King
H : He or Her  
T : Truth
U: You, Universe, and U-N-I-Verse

Leur rôle serait d’apporter la culture et la science, d’éveiller les endormis afin d’améliorer les choses sur terre. Ils semblent estimer que la religion est un piège des 10% pour les 85%.



La religion
Ils ont clairement un problème avec les religions notamment la chrétienne car pour eux, les 10% incluent les « démons blancs » (créés selon leurs doctrines par un savant noir du nom de Yacub il y a approximativement 6000 ans), les musulmans orthodoxes (les musulmans normaux devrait-on dire) aussi bien que les pasteurs chrétiens qui prônent que Dieu est une « parole » ou un « Dieu mystérieux). D’ailleurs voilà une phrase qui étaye cette pensée d’un rappeur 5% issu d’un groupe ami du wu-tang clan..
« To hear my people been lost for over 400 years, And they tried this mystery God, And all they got was hard times » (J’entends mon people qui fut perdu pendant près de 400 ans, et ils essayèrent ce dieu mystérieux, et tout ce qu’ils ont eu ce sont des temps difficiles)
Brand Nubian, "Ain't No Mystery" (In God We Trust)

Où encore cette parole d’un autre rappeur proche du Wu-Tang Clan :
« Peace god for real, not a spook nor a ghost, Not unseen but seen and heard most of all, I'm god, control nine planets, Wisdom revolves around me understand it » (paix, dieu pour de vrai, pas une parole ni un fantôme, pas invisible mais vu et entendu par la plupart, je suis dieu, je contrôle 9 planètes, la sagesse tourne autour de moi comprenez ça)
tiré de la chanson « in night time the earth cried » sur l’album « The Pick, The Sickle & The Shovel » de gravediggaz

Ils considèrent que le Jésus « blanc » est une imposture ! On voit ces paroles du rappeur Killah Priest dans sa chanson « B.I.B.L.E » :
The white image, of christ, is really cesare borgia (L'image d'un Christ blanc, est celle de César Borgia) / And uhh, the second son of pope alexander (Et uhh, le second fils du pape Alexandre) / The sixth of rome, and once the picture was shown(Le sixième de Rome, et une fois que le tableau a été exposé) / That's how the devils tricked my dome (C'est comme cela que les Démons ont manipulé mes pensées)

En fait pas mal de noir pense que le Jésus représenté dans les églises n'est autre que Cesare Borgia. C'est une théorie assez connue et il est peu étonnant que certains membre de la nation des dieux et des terres en parlent. D'autant plus que cela renforce l'idée selon laquelle le christianisme est une arnaque et un piège pour l'esprit. 





Divers
Concernant la femme elle doit être soumise, comme on est soumis à un dieu. Comme une planète tourne autour du soleil la femme doit être soumise à l’homme. De même la femme 5% doit avoir ¾ de son corps couvert comme les ¾ de la terre sont recouverts d’eau. Et dans cette doctrine, seules les femmes ont le titre de musulmanes soumises qu’elles doivent être à leurs « dieux » de maris ! Ils appellent souvent les femmes queens et les mères les earths. Les hommes étant bien sûr les soleils et les enfants les étoiles.
Et on peut dire des 5% qu’ils sont pour beaucoup d'entre eux paranos et qu’ils pourraient aisément en France par exemple être pris pour des complotistes. Quelques exemples :

“At night I walk through, third eye is bright as a street lamp
Electric microbes, robotic probes
Taking telescope pictures of globe, babies getting pierced with microchips
stuffed inside their earlobes, then examinated
Blood contaminated, vaccinated, lives fabricated
Exaggerated authorization, Food and Drug Administration
Testin poison in prison population
My occupation to stop the innauguration of Satan”

“La nuit je marche, mon 3ème œil* brille comme un lampadaire
Microbes électriques, sonde robot
Ils prennent des télescopes pour cartographier le monde, les bébés sont percés avec des puces
Placés dans le lobe de leurs oreilles, puis examinés
Les autorisations abusives de la FDA
Pour tester des poisons sur la population carcérale
Mon rôle est d’arrêter l’inauguration de Satan »
RZA de la chanson « impossible » sur l’album « wu-tang forever » du groupe wu-tang clan datant de 1997

* le 3ème œil est l’esprit dans la terminologie 5%

“A representation of the families that lost one / all victims of incarceration / Or other divisions of the family structure / Youths are injected with serums that leads to skin irritations, babies being born with disfigurations”
« Une représentation de la famille qui a perdu un de ses membres / Tous victimes de l’incarcération / Ou d’autres divisions des structures familiales / On injecte des sérums aux adolescents qui provoquent / Des irritations de la peau, ou des bébés qui naissent défigurés »
Master killer dans la chanson « A better tomorrow » sur l’album « wu-tang forever » du groupe wu-tang clan

« Television tells lies to your vision » (La télévision t'offre une vision mensongère) / « So, beware of the trick-nology set off to fool the mind » (Alors prends garde à la trick-nologie qui est là pour abrutir l'esprit)/ « If you're dumb you're lost, if you're wise you will find » (Si tu es aveugle tu es perdu, si tu es sage tu y arriveras)
Timbo King un affilié de Wu Tang Clan sur le morceau « La saga » du groupe français Iam

“niggaz can’t escape the laws that I enforce like top notch politicians, who be politicin' plans to expand total destruction across the planet and microchip software placed in the rear of ya ear” 
 (Les nègres ne peuvent échapper aux lois que je fais valoir comme nos politiciens les plus compromis qui sont en train de planifier des plans pour répandre la destruction totale autour de la planète et la micro chip placée à l’arrière de votre oreille)
Du rappeur Islord un affilié du Wu-tang clan sur la chanson « And Justice for All » sur l’album « The Swarm »
Et ce texte date de 1997 et je les trouve finalement assez lucides !

Le titre de l’album d’un de leur groupe affilié est « armes silencieuses pour guerres tranquilles » rien moins que ça. Pour ceux qui ne savent pas ce que ça veut dire ils peuvent voir ici. Par exemple le chef du wu a dit qu’il n’y a que les aveugles et les sourds (les 85%) qui ont été surpris par les attentats du 11 septembre 2001. Il dit pourtant que le groupe killarmy (affilié au wu-tang clan) avait prévenu les gens depuis 1997.

Plus fort encore ces paroles de Gza le doyen du groupe, son avis sur le vaccin contre la grippe est assez surprenant : "non c’est des conneries pourquoi est-ce que tu mettrais du poison dans ton corps ? Mais la majorité des gens ne se posent pas de questions, ils se font simplement inoculer quelque chose, mais pourquoi ?","le fond de l'histoire c’est que quelqu'un est en train de mettre en place quelque chose, et ce quelqu'un sait exactement ce qu'il fait". A propos de la mission des 5% nation (y étant lui-même adhérent), il déclare que "85% des gens ne savent rien, sont aveugles, sourd, muets et ignorants, c'est une population vraiment perdue" (on comprend la référence de Method Mn qui disait qu’il avait peur pour les 85% qui n’avaient aucun indice) mais préfère se taire "pour avoir révélé certaines informations, des gens ont été renvoyés ou même tués qui sait". Un vrai parano et il n’est pas le seul pratiquement tout le groupe l’est aussi. Old Dirty Bastard le membre le plus disjoncté du groupe aurait fait arrêter un concert du groupe en 1997 pour dire que des membres du gouvernement américain voulaient le tuer ! Il est mort depuis mais d’un arrêt cardiaque provoqué par l’usage de drogue et d’un médicament, un cocktail fatal (du moins c’est la version officielle).



Conclusion
Ce texte a été écrit à titre d’information, j’ai passé le temps où je jugeais les gens. Bien que je n’apprécie pas certains aspects de cette doctrine je pense que chacun est libre de faire ce qu’il veut. J’avoue que certains de leurs textes sont assez lucides et qu’ils ont une grande méfiance (que je partage largement) envers le système même si le chef du groupe Wu Tang Clan semble avoir été avalé par le système. On le sait il est très ami avec Quentin Tarantion, Russel Crowe et d’autres autres personnalités influentes à Hollywood.
Donc si je les trouve un peu folkloriques par certains aspects je trouve que certaines de leurs paroles sont lucides et instructives car ils donnent beaucoup d’informations dans leurs chansons. C’est donc un groupe que je trouve intéressant et qui selon moi gagnerait à être connu.

The blackman 




mercredi 21 février 2018

Noir c’est…





L’Afrique est à l’honneur en ce moment avec le beau film (visuellement parlant) qu’est Black Panther. Avec un casting presqu’exclusivement noir à l’exception de l’excellent Andy Serkis, le bon Martin Freeman et Stan Lee qui nous fait un caméo comme il en a l’habitude dans les films traitant de superhéros qu’il a créés. Le film en lui-même est bon, jouit d’une bonne mise en scène et d’un scénario qui me touche particulièrement en tant qu’africain subsaharien.



Le scénario traite en effet de sujets comme la situation des noirs dans le monde, leurs ressentiments quant aux souffrances qu’ils endurent jusqu’à aujourd’hui et sur la conduite que certains d’entre eux veulent tenir. Le film a donc une dimension que je trouve très intéressante. Nous savons que les afro-descendants se divisent en plusieurs courants de pensée assez divergents. Rien qu’aux USA on se rappelle de la position radicale d’un Malcolm X qui était affilié à un courant présenté comme raciste voire suprémaciste noir celui de Nation Of Islam. Celui-ci prônait la séparation des races et ne croyait pas à une société multicuturelle apaisée. Si frère Malcolm a un peu changé d’avis par la suite il serait faux de croire qu’une telle posture est isolée. Bon nombre de rappeurs sont affiliés à un groupe appelé 5% et qui est issu de Nation Of Islam. Bon nombre de ces rappeurs ont des propos ouvertement racistes traitant les blancs de démons et considèrent que l’homme noir est divin. Pour eux Allah (Arm Leg Leg Arm Head) est le prototype de l’homme parfait et il est noir. Nous en avons déjà parlé d’ailleurs. Inutile de dire que quand on voit le Wakanda dans le film on pense à cette idée qu’ont les 5% quant à la supériorité des noirs. On pense aussi aux propos d’une personne comme Philippe Omotunde qui pense que les leucodermes ont travesti l’histoire et pillé de toutes les manières possibles et imaginables les noirs. Il critique les religions qui ne viennent pas d’Afrique notamment le christianisme qu’il considère comme inadapté pour les africains. Il met en avant les inventions faites par les noirs et pensent donc que le peuple noir est un peuple majeur qui a malheureusement été piégé par les vicieux leucodermes. Un groupe de 5% appelé Gravediggaz dans une de leurs chansons disent que « le diable a abusé dieu et l’a transformé en chien ». Quand ils parlent de dieu, ils parlent de l’homme noir et quand ils parlent du diable ils parlent de l’homme blanc. Et ils (les 5%) sont convaincus qu’un jour « dieu » reprendra le dessus. Quand j’ai vu la posture de Kill Monger dans le film j’ai aussi pensé à ça car après tout avec l’avance technologique des wakandais ne pourraient-ils pas paraître pour des dieux ? Et il est de mon point de vue très intéressant que dans un film aussi médiatisé le metteur en scène ait fait ressortir cette posture. Il a aussi fait je le pense ressortir la posture de Martin Luther King qui est celle de tendre la main pour une relation apaisée entre peuples. Posture adoptée par le roi du Wakanda notamment à la fin du film. Même si là aussi cette posture pourrait être perçue comme une posture des 5% qui parlent de civiliser les non civilisés. 



Oui le révérend King a beaucoup fait pour les droits des noirs, nulle personne honnête ne peut le nier. Et sa posture pacifique a sans aucun doute encouragé beaucoup de non noirs à rejoindre son mouvement. Même si certains l’ont qualifié de traître je pense que son existence a été une bonne chose. Alors nous savons que certains afro-descendants n’ont plus aucune confiance dans ceux qu’ils appellent avec un mépris à peine dissimulé les leucodermes. Ceci est tout à fait compréhensible. La posture du père de Kill Monger dans le film qui est outré par les injustices contre les noirs le montre bien. Surtout que dans le film sa rage était à son paroxysme en 1992. 1992 est une date symbolique pour les noirs notamment avec l’affaire Rodney King, du nom de cet homme noir qui a été battu violemment par des policiers blancs. Cette affaire a provoqué de violentes émeutes quand les policiers blancs ont été acquittés. On voit donc bien la dimension politique du film Black Panther. Le film sur le groupe NWA fait ressortir ce problème aussi et montre aussi que certains policiers noirs sont considérés comme des collabos d’un système qui est perçu comme hostile aux noirs. Même l’arrivée au pouvoir d’un métis à savoir Obama semble ne pas avoir changé la donne. On l’a vu avec les nombreuses affaires entre des flics blancs et des noirs durant ses mandatures. Si les droits des noirs ont inéluctablement avancé aux USA, certains se disent à juste titre que les problèmes demeurent. Les noirs ont beau être des stars de la musique (Jay Z, Beyonce, Rihanna, Michael Jackson entre autres), des stars du sport (Tiger Woods, Michael Jordan, Michael Johnson etc…), des stars de la politique (les Obama), des stars du cinéma (Will Smith, Denzel Washington etc...) certains les percevront toujours comme des êtres inférieurs. D’aucun pense que rien ne changera car les blancs sont d’indécrottables racistes et à vrai dire tout ceci est inquiétant ! On pourrait donc penser que la sortie d’un film comme « Black Panther » serait une bonne chose mais certains le prendraient comme une provocation et je m’explique.



Je suis souvent sur Youtube et je vois des blancs se plaindre du traitement selon eux fait aux hommes blancs à Hollywood. Ils pensent que les hommes blancs sont dénigrés dans les films et qu’il y a une propagande féroce pour promouvoir les minorités et la diversité. En vérité il y a un groupe assez insupportable qui s’appelle les Social Justice Warriors et qui souhaite que dans les films par exemple il y ait plus de minorités dans les roles-clé notamment des noirs, des latinos, des homosexuels, des femmes, des transsexuels et j’en passe. Ils promeuvent en quelque sorte la discrimination positive pour des personnes selon eux injustement discriminées à cause de leur couleur de peau, leur sexe ou leur orientation sexuelle. Personnellement je n’aime pas trop la discrimination positive et je suis plutôt pour l’égalité des chances. Mais si c’est le seul moyen de défoncer certaines portes fermées à des minorités notamment raciales cela serait triste mais on ne fait pas d’omelette sans casser des œufs. Certains blancs semblent voir le film « Black Panther » comme une œuvre fallacieuse qui cherche à montrer que les noirs peuvent être des génies et que les blancs sont des abrutis. Pensez donc un pays africain présenté comme le plus développé du monde pour eux ça ne passe pas ! Mais j’ai envie de dire à ces gens où étaient-ils quand on dénigrait les noirs en permanence ? Où étaient-ils quand étaient tues toutes les réalisations des hommes et femmes noires ? Ont-ils un jour parlé des inventions des noirs ? Ils ne se plaignaient point quand on présentait systématiquement les noirs comme des voleurs, des violeurs, des imbéciles finis etc… dans les films ! Comme si les noirs ne se résumaient qu’à cela. Il y a eu un mouvement appelé Black Panther aussi qui a fini de sinistre manière et pourtant il prônait certaines choses positives. Ces « blancs » qui gémissent parce qu’on les discriminerait aujourd’hui ont-ils défendu ces gens dont la mère du célèbre rappeur 2pac ? Ils sont contents quand certains rappeurs salissent l’image des noirs alors que d’autres rappeurs qui ont des messages positifs mais sont étouffés. Et bien moi en tant qu’africain subsaharien je suis heureux qu’un film comme « Blanc Panther » sorte. Il n’est pas parfait, il a des défauts mais c’est une œuvre intéressante réalisée et écrite par un jeune homme noir, avec un casting majoritairement noir et qui parle d’un pays africain. Il met en avant l’Afrique dans sa beauté, sa diversité et ses problèmes. Et je salue au passage Stan Lee et Jack Kirby d’avoir créé ce personnage de Black Panther.



Il est utile de rappeler que ce sont deux blancs à savoir Stan Lee qui fait d’ailleurs un caméo dans le film et Jack Kirby qui ont créé le personnage. Stan Lee a créé entre autres des mutants pour faire passer notamment le message de la tolérance et pour défendre les droits des minorités. Bien loin de moi l’idée de dénigrer les blancs car j’ai de nombreux amis blancs qui m’ont démontré que ce qui est important ce n’est pas la couleur de la peau mais la couleur de l’âme. Je trouve aussi dommage que les souffrances aient rempli de haine pas mal d’afro-descendants. Si une guerre frontale éclatait entre les noirs et les blancs, l’humanité serait la grande perdante. Mais certains de me dire que la guerre est en cours et que certains blancs tuent à petit feu le peuple noir. Je sais cela mais des humains mauvais il y en a partout malheureusement. Einstein disait que le mal prospérait à cause de l’inaction des gens de bien. Moi je suis pour que l’on essaie d’informer les gens sur ce qu’ont pu réaliser de beau les hommes et les femmes noirs. Je reste convaincu que cela pourrait frapper positivement les esprits des jeunes afro-descendants. Cela pourrait aussi faire comprendre aux blancs de bonne foi que l’Afrique a eu un rôle important dans l’histoire humaine. Que l’Afrique a produit et continue d’ailleurs de produire des hommes et des femmes de valeur. C’est le message que je ne cesse de prôner et j’aimerais vraiment que ce film « Black Panther » fasse ressortir cela. Certains afro-descendants ont un esprit belliqueux et même si je le comprends, je ne le partage pas. Pas que je sois insensible à la souffrance des miens mais je ne crois pas que l’on éteigne le feu avec le feu. On éteint le feu avec l’eau de l’amour. Et si j’ai tort je préfère mourir avec cette conviction que de mourir l’esprit rempli de haine. J’espère que la raison gagnera le cœur de la majorité des blancs et des noirs afin que nous repartions sur des bases saines. Même si une telle chose est je le crois possible, cela sera difficile dans un climat de suspicion généralisé. Parce qu’entre les blancs convaincus qu’une politique est en cours pour leur nuire, entre les milliardaires blancs qui défendent leurs intérêts et qui pillent sans vergogne notamment l’Afrique, entre les afro-descendants rancuniers qui prônent la vengeance, nous ne sommes pas sortis de l’auberge. Mais après tout nous avons une seule planète et il nous incombe de ne pas laisser à nos enfants une bombe à retardement de haine et de violence.

Peau d'ébène 



mardi 20 février 2018

Black Panther




Ce film semble être le film évènement du moment, le film dont tout le monde parle. Est-ce un bon film ? Oui assurément même si ce n’est pas le film du siècle. Certains en parlent parce que c’est un film qui met en avant les noirs, d’autres parce qu’il y a des femmes fortes dedans etc… Personnellement si j’apprécie ce film c’est parce que je trouve le scénario plutôt bon et le travail artistique remarquable. Et l'Afrique est présentée de manière superbe entre autres par des noirs même si n'oublions pas que les créateurs de ce personnage sont deux blancs à savoir Stan Lee (présent dans le film) et Jack Kirby. 





Ce film permet entre autres de faire ressortir une partie de la richesse de la culture africaine ce qui était manifestement la volonté du metteur en scène. De nombreuses allusions y sont faites et ceux qui connaissent la culture africaine verront de quoi je parle. Les impressionnantes combattantes de la garde prétorienne du roi du Wakanda font penser aux amazones du Dahomey, de redoutables guerrières. Les habits sont inspirés de ceux de nombreuses tribus africaines et la langue parlée dans le film est un dialecte sud-africain. Rien que cet aspect du film me plait parce qu’il y a une recherche sérieuse qui a été faite. Ce film peut donc permettre à des européens, des asiatiques, des américains et même des africains acculturés de s’intéresser à la riche culture africaine. Ce film met en quelque sorte l’Afrique à l’honneur et ça c’est très beau. Après bien sûr certains pourraient (et vont dans certains cas assez extrêmes je l'avoue) y trouver des traces de certaines propagandes.



Des personnes (blanches) trouvent que l’on met actuellement un peu trop les minorités à l’honneur aux USA au détriment des blancs. Ils vont jusqu’à penser qu’il y a une volonté délibérée de destruction de l’homme blanc dans l’imaginaire des jeunes générations. Ils pensent par exemple que cela a atteint son paroxysme avec le dernier Star Wars où les méchants sont systématiquement des hommes blancs (comme si dans les premiers Star Wars les gens de l'empire n'étaient pas des hommes blancs car Georges Lucas pour créer l'empire s'est inspiré de l'Allemagne nazie). Sérieusement ? Déjà il est bon de préciser que Black Panther est basé sur une histoire fictive d’un roi africain qui dirige un pays imaginaire. Il est donc un peu normal qu'il y ait beaucoup de noirs surtout que l'histoire se déroule principalement au Wakanda. Dans ce film par exemple les blancs ne sont pas spécialement dénigrés et un des héros du film (à savoir l'agent Ross interprété par Martin Freeman qui a joué le rôle du hobbit) est un homme blanc. Je sais que certains afro-américains ont un fervent désir d’être reconnu à leur juste valeur (ce qui est légitime), que d’autres se sentent supérieurs aux blancs (avis subjectif) et qu’un autre groupe encore a un esprit revanchard. Il est vrai deux que de ces groupes sont présents dans le film (ce qui à mon avis montre l'honnêteté du scénariste qui ne cherche pas systématiquement à embellir l'image des noirs mais au contraire montre toute la complexité et les violentes contradictions de leurs pensées). Ceux qui s’estiment supérieurs aux blancs et ceux qui ont un esprit revanchard. Le « méchant » du film cumule ces deux « aspects » de la pensée « noire ». Et même sur ce thème ce film ne fait que mettre en lumière une réalité de la communauté noire. D’ailleurs le héros et le méchant me font penser par certains aspects à Martin Luther King et Malcolm X. Les ressentiments des noirs sont de mon point de vue légitimes, mais je ne crois pas que la violence soit la solution car elle n'est rien d'autre qu'une boîte de Pandore. Il faut de mon point de vue essayer de tendre la main si possible aux gens des autres « races » et créer des ponts solides qui nous enrichirons mutuellement.



Mais le drame est que certains noirs voient les blancs positifs comme des fourbes et des « chevaux de Troie » (le terme colonisateur utilisé par la jeune soeur du roi du Wakanda à l'encontre du blanc dans le film n'est pas anodin pas plus que la méfiance du général Okoye envers l'agent Ross). Ils n’ont plus aucune confiance à tout ce qui a la peau blanche. Les souffrances qu’ont subies les noirs les ont braqués dans une posture agressive et fermée. Certains blancs aussi culpabilisent face à la tragédie que leurs ancêtres ont infligé aux noirs et cherchent des moyens souvent maladroits par exemple de se rattraper. Ils pensent donc qu’en appliquant des choses comme la discrimination positive ils pourront « payer » leur dette. D’autres blancs pensent qu’ils n’ont pas de dette envers l’humain noir et que si les noirs sont si misérables c’est qu’ils sont nuls voire qu'ils sont des êtres inférieurs. Il est pourtant de notoriété publique (du moins cela devrait l'être) que des noirs ont démontré quand on leur en donnait l’occasion qu’ils pouvaient être brillants et seules des personnes d'une odieuse mauvaise foi pourraient nier cela. Et j’espère que ce film réalisé par un noir  (jeune et brillant) permettra de changer la mentalité de certains jeunes noirs qui ont été assez bombardés d'image négative concernant les gens de leur race. Qu’ils intègrent l’idée qu’ils ne sont pas nuls, qu'ils ne sont pas des êtres inférieurs mais qu’eux aussi peuvent réussir des grandes choses. En ce sens j’ai apprécié un film comme « les figures de l’ombre » surtout qu'il est basé sur une histoire réelle. J’espère aussi qu’un jour nous aurons une série télé sur les inventeurs noirs qui permettra de montrer au monde à quel point l'intelligence noire a apporté de belles choses à l'humanité. Moi je suis quelqu’un de simple qui s’appuie sur les faits, rien de plus, rien de moins. Je pense que toutes les races ont leurs qualités et leurs défauts. Ce que j’aimerais c’est que les races apprennent à se parler et si les elles le font sincèrement je pense qu’elles finiront par se comprendre. Cependant je crains que la force des préjugés ne soit encore trop forte.




Alors certains n’aimeront pas ce film car disant qu’il met les noirs à une place qui n’est pas et ne sera jamais la leur. Ces gens sont enfermés dans une monstrueuse prison de préjugés qui finira sans doute par les détruire. Les noirs ont inventé des choses c’est un fait et que certaines personnes de mauvaise foi (et/ou gangrenées par un racisme répugnant) ne viennent pas me dire le contraire. L’Afrique est une terre formidablement riche aussi c’est un fait. Ce film d’une certaine manière met ces deux réalités en avant. J’aimerais tant aussi que certains arrêtent de voir les noirs comme des sous-humains et que certains noirs arrêtent de voir systématiquement les blancs comme des monstres. Nous sommes tous des humains qui cherchons pour la plupart notre chemin. Pour moi l’union fait la force et ensemble nous pourrions résoudre tellement de problèmes. Notre histoire commune est par certains aspects sombre et tumultueuse, mais le fait que nous puissions faire des enfants ensemble me montre que nous faisons sans aucun doute possible partie de la même race. Mais on me le dit souvent je suis un rêveur et peut-être que je rêve trop. J’espère en tout cas que ce film montrera à certains que l’Afrique est un continent, beau, grand et riche où les plus beaux rêves devraient être permis. Car s’il y a quelque chose que je veux retenir de ce film c’est cela.


Fils d’Afrique 



Humainement con



Qui a vu la souffrance humaine a bien envie qu’elle prenne fin. Qui a vu ces enfants malades, ces souffrants, ces handicapés et j’en passe, espère que cela disparaisse. Nous sommes des êtres faibles, limités et tellement fragiles donc pitoyables par certains aspects. Alors il est compréhensible que certains veuillent utiliser leurs capacités à savoir intelligence et imagination pour transcender notre nature. Pour faire de nous des êtres moins limités, plus forts et plus « grands ». Mais se pose-t-il la question de savoir pourquoi nous sommes ce que nous sommes ? Et si en vérité nous ne trompons pas de combat.



Je suis un homme grand de taille (1m90), plus costaud (105 kilos) et en très bonne santé (à part un petit diabète). Je viens d’une famille aisée et il y a certaines contrariétés que je n’ai pas connues. Je n’ai pas le désir d’être « mieux ». Et certains me disent que comme j’ai eu beaucoup de chances je ne comprends pas certaines choses. Qu’ils se détrompent, ma mère est docteur donc j’ai pu voir des cas de souffrances atroces. J’ai vu aussi des gens souffrir d’AVC et devenir des « loques ». J’ai vu des gens vieillir et passer d’êtres magnifiques à des êtres pathétiques dépendant des autres pour tout. De mon point de vue cela démontre que cette vie-là est éphémère et qu’il ne faut pas trop s’y attacher. Évidemment pour des gens qui pensent que tout commence et se termine ici-bas c’est plus difficile à accepter. Cela dit je ne sais pas comment je réagirais si je devenais aveugle, sourd, amputé des membres ou même paralysé. J’essaie donc de rester humble et réservé face à certains sujets. J’essaie aussi de profiter de chaque seconde, chaque minute car je me dis qu’elles peuvent être les dernières. Cependant je comprends tout à fait les gens qui crient à l’injustice car cruel et injuste ce monde semble l’être.



Mais la question que je me pose est pourquoi nous sommes ici. Nous sommes nés et nous allons crever, ceci est évident. Alors certains pensent que la vie n’a aucun sens. Pour des gens comme moi elle est une épreuve pour faire ressortir ce que nous sommes vraiment au fond de nous. Je pense que face à l’éternité la vie humaine n’est même pas un clignement d’œil. La bible dit que pour Dieu un jour est comme 1000 ans ! Et pour nous la vie d’une abeille n’est rien du tout (quelques jours). Je pense que face à l’éternité cette vie là ne représente absolument rien même s’il est vrai qu’une vie de souffrances peut paraître une éternité. Je peux comprendre que des humains ayant un sentiment d’injustice peuvent vouloir « rectifier » les choses. Certains pensent que le Créateur (ou peu importe le nom qu’on lui donne) a « mal fait » son travail qui est imparfait. Du haut de leur égo surdimensionné ils pensent pouvoir le « parfaire ». Ils vous parleront de tout ce que le « génie » humain a fait comme notamment voler dans les airs, marcher sur un « autre monde », inventer des prothèses et autres pour « soulager » les handicapés etc… Pourquoi l’humain ne pourrait pas aller plus loin et vaincre la mort elle-même.



Pour nourrir son égo, l’humain peut « compter » sur les progrès continus de la science notamment en informatique, en mécanique etc… Il est logique que certains croient que la science n’a aucune limite et qu’un jour viendra où l’on viendra à bout des « ultimes frontières » que sont la mort et ces entraves qui nous empêchent par exemple de voyager aussi loin que peut nous porter notre imagination. Qu’il est beau de rêver ! Mais moi je suis quelqu’un parfois d’assez terre à terre. Je pense qu’avant de chercher à conquérir l’univers il faudrait déjà vaincre la misère, la guerre et tout ce qui contribue à faire de la terre un enfer. Combien d’humains meurent de faim ? Combien sont détruits par les guerres ? Pourtant les plus riches milliardaires pourraient s’ils le voulaient résoudre un certain nombre de problèmes. Mais peut-être pensent-ils que s’ils le font les humains « d’en bas » vont proliférer comme des rats et encombrer leur « belle planète » (quand belle elle ne l’est pas pour des centaines de millions de gens). On nous répète constamment que nous sommes trop nombreux sur terre et qui chaque humain voulait vivre comme un étasunien il faudrait plusieurs terres. Mais pourquoi vouloir vivre comme des étasuniens ? Personnellement manger à ma faim, pouvoir m’instruire et aider les gens si possible sont des choses qui suffisent amplement à mon bonheur. Je n’ai jamais compris cette envie macabre d’accumuler des fortunes dont au final on ne fera rien. Mais je dois être un mutant qui selon certains n’a rien compris !



Je peux comprendre que l’on veuille vaincre certaines maladies grâce à la science. Que l’on veuille faire en sorte d’améliorer les conditions de vie des humains, mais est-ce vraiment la volonté des plus riches ? Je ne le crois pas. Ils sont des concentrés d’égo comme beaucoup trop d’humains. Certains veulent plus parce qu’ils pensent qu’ils méritent plus. Alors d’un côté je peux comprendre ceux qui pour des souffrances « réelles » (toutes les souffrances ne sont pas perceptibles) voudraient profiter de ou faire certains progrès (scientifiques), d’un autre je vomis ceux qui rêvent d’être des homo superior. Je pense que quand on touche au corps on touche à l’âme. Malheureusement nous sommes dans un monde où l’égo est de la « taille d’une cathédrale » et donc les choses vont de mal en pis. Certains n’acceptent pas leur place et leurs limites. L’arrogance précède la chute dit-on et les exemples de catastrophes provoquées par la bêtise humaine sont légion. Personnellement j’essaie d’élever mon esprit à accepter certaines choses qui sont je le pense inéluctables. Bien sûr j’aurais voulu naître dans un monde sans handicapé, sans viol et sans 1000 autres choses horribles. Mais quand j’y réfléchis je vois que le monde est le reflet de nos imperfections. Et je suis de ceux qui pensent que nous sommes arrivés dans un tel enfer par nos choix stupides et l’exemple de Fukushima (si je m’en tiens à ce que je sais) symbolise parfaitement ce dont je parle. Enfin, nous verrons jusqu’où notre folie et notre manque cruel d’humilité nous mèneront. J’aimerais croire que nous ne ferons rien qui menace notre existence même, mais le temps où je faisais confiance à la conscience humaine est révolu. Quand je vois tous les malheurs créés par la folie humaine, je me dis par moment que l’esprit humain est une boîte de Pandore. Je souhaiterai que mère nature nous donne une leçon qui nous ramènera sur terre. Nous ne sommes que poussière ici-bas et de mon point de vue se focaliser uniquement sur la « matière » est une impasse et pire une cruelle illusion. M’enfin je ne suis qu’un con d’humain imparfait qui croit que la « vérité est ailleurs » et qui observe avec un dépit grandissant un monde gangrené par la bêtise humaine. 

Un marcheur dans les ténèbres 





samedi 17 février 2018

La réalité virtuelle




Il est fascinant de voir comment le mensonge est devenu « tout puissant » dans ce monde. Il suffit que certains (qui pour de viles et sordides raisons sont considérées comme crédibles) affirment des choses et aussitôt cela est considéré comme une vérité absolue ! On se rappelle de la fiole de pisse de Powell ou des armes chimiques en Syrie. Sans aucun recul les journaleux et autres journalopes répètent tels des perroquets des infos sans fournir de preuve. Essayez de les contredire et on vous traitera de complotistes, de révisionnistes ou même bientôt de terroristes. Mais pas un mot de ces presstituées concernant Fabius faisant l’apologie du terrorisme par exemple ! Dans ce monde infernal où tout est inversé il y a plus que jamais des raisons d’avoir peur !



Je viens d’une famille où être honnête est une obligation. Mon père (Dieu ait son âme) avait des défauts mais n’aimait pas les mensonges et ma mère encore moins. Aussi que je vois que certains ne se privent pas de mentir pour entre autres provoquer des guerres (qui rempliront leurs comptes en banque), je l’ai plus que mauvaise. Mais me dit-on c’est ainsi, c’est le monde ! Mais dans ce cas jusqu’où va aller le mensonge ? Powell a menti pour justifier une guerre aux conséquences dramatiques. Les prochains mensonges ce sera quoi ? Certains acceptent cela parce qu’ils ne sont pas touchés directement par les conséquences de ces mensonges. Mais il ferait mieux de se dire que ces menteurs ne s’arrêteront pas tel un cancer et que chacun à son tour chez le coiffeur. Il est pour moi évident qu’une société bâtie sur du faux ne peut pas survivre. Car les mensonges gangrènent tout ! Les politiciens sont les pires menteurs qui soient et on leur confie la destinée de pays. Aujourd’hui certains se plaignent que leurs pays sont dans la merde et ils viennent geindre. Ah ? Où était leur conscience ? Qui ignore les conséquences des mensonges est un abruti de première et une âme vile. Qui aime qu’on lui mente est un idiot de la pire espèce.



Les scandales se multiplient notamment par rapport aux médicaments et les gens font semblant d’être surpris. Pourtant les scandales de l’amiante et tant d’autres choses auraient dû les « éveiller ». Moi depuis un moment déjà je me demande sur quoi les politiciens et les merdias ne mentent pas. J’ai éteint la télé depuis belle lurette car pour moi cette boîte à image est un outil démoniaque. Elle manipule les esprits faibles avec les images et telle une matrice les plonge dans un monde de substitution. Les gens ne savent même pas que peu de milliardaires contrôlent la plupart des merdias. Dites cela à certains et sans le vérifier ils vous traiteront de complotistes ou vous accuseront de véhiculer des Fake news. Bientôt grâce à un travail habile de sape, les gens n’auront plus de mémoire. Certains en sont même à croire que Mandela est mort en prison. Les images de lui sortant de prison et marchant côte à côte avec son épouse ou de lui président ne sont pas dans leurs esprits ! Ils ont du même oublier ce film avec Morgan Freeman jouant son rôle.. Quand on en arrive là on se dit que c’est le début de la fin. Beaucoup d’humains semblent coupés de la réalité et/ou refusent de la voir et de l’accepter. Quant aux plus jeunes c’est encore pire, le nez constamment fourré dans leurs smartphones et autres tablettes à chercher des « buzz ». L’humain (dé)connecté semble être malheureusement l’avenir.



J’ai souvent des échanges houleux avec les gens qui me disent que je vois le mal partout. Ah ? Parce qu’il ne serait nulle part ? C’est moi qui ai halluciné ou un mulâtre de maison (blanche) a bien agité une fiole de pisse à l’ONU ? C’est moi qui ai halluciné ou une monstrueuse vielle dame a dit avec un mépris à peine dissimulé qu’elle s’en fichait que des centaines de milliers d’enfants irakiens soient morts suite à des sanctions inhumaines ? Je dis aux gens qu’ils n’ont qu’à continuer à écouter des menteurs et des criminels de masse, ils auront ce qu’ils méritent. Mais en vérité je crois que beaucoup ont baissé les bras et que le Nouvel Ordre Mondial annoncé avec une arrogante certitude par Sarkozy nous y fonçons tout droit. Mais entre nous, qu’est-ce qui pourrait l’empêcher ? Cette marée de moutons sortie quand Johnny Hallyday est mort ? Je cherche l’espoir dans les attitudes humaines et le fait que cette recherche serait vaine est en train de devenir chez moi une certitude. Certains parlent de changer le monde mais pour cela il faudrait déjà que les gens acceptent le monde tel qu’il est et voient les dirigeants pour ceux qu’ils sont à savoir des ennemis mortels. Puisque ce premier pas beaucoup refusent de le faire comment voulez-vous changer le monde ? La vérité affranchit mais les gens refusent la vérité alors que voulez-vous faire ?




En vérité j’en arrive parfois à croire que certains ont raison et que les choses sont cycliques. De même que le soleil se lève et se couche, que l’humain nait, grandit, vieillit et meurt, qu'il y a un printemps, un été, un automne et un hiver, il doit en être de même pour certaines races ou civilisations. Je crois que nous fonçons vers la fin et que le soleil est en train de se coucher sur nous. Cela expliquerait peut-être pourquoi les consciences sont aussi moribondes. Peut-être fonçons nous vers la « fin » et qu’après le soleil se relèvera encore. Si tel est le cas, le travail des chercheurs de vérité est vain. Enfin en ce qui me concerne j’essaierai toujours de chercher la vérité et je serai toujours du côté de ceux qui la cherchent sincèrement. Quant aux autres et bien qu’ils se complaisent dans leur réalité virtuelle mais de grâce qu’ils ne viennent pas chialer quand la réalité les rattrape !

Un marcheur dans les ténèbres