vendredi 22 septembre 2017

"Noir" ? Non, humain...



On me dit noir de peau moi je me définis comme un humain brun de peau. Mais avant tout je me définis comme un humain, un de ces bipèdes prétendument intelligents qui seraient 7 milliards dans ce monde. Mais on veut me définir comme « noir » soit… L’histoire de mon peuple est dit-on assez tragique. La colonisation, l’esclavage, les coups fourrés des grandes puissances oui mon peuple a enduré tout ceci. Mais la question qui me taraude l’esprit est de savoir quelles leçons avons-nous tiré ?
Je le dis souvent le principal problème de l’humain dit noir est la division. Les morts de Malcolm X et de Luther King de mon point de vue symbolisent parfaitement cela. Mais aussi les nombreuses guerres interethniques en Afrique ! Et je me demande donc comment faire comprendre aux humains « négroïdes » qu’ils sont tous embarqués dans le même bateau. Le concept de « diviser pour régner » ne semble pas encore compris par beaucoup de mes frères et sœurs de « couleur ». Alors je ne peux nier que chaque ethnie ait son histoire, ses expériences et son vécu que les traditions sont apparues pour certaines raisons. Mais je dis aussi aux gens que nous sommes au 21ème siècle que nous avons un destin commun et il serait temps de s’en rendre compte. Il faut donc par exemple de mon point de vue arrêter de nous chamailler pour des nationalités artificielles et autres divisions artificielles emmenées par des religions sectaires. Quand je vois des musulmans et des chrétiens se faire la guerre en Afrique noire j’ai mal ! Idem quand je vois certains dire être xénophobes contre des autres noirs de la même zone géographique. Malheureusement les préjugés ont la peau dure et les conditionnements générationnels sont difficiles à tuer !
Moi j’ai toujours cherché à savoir ce que les gens avaient en commun ! Nous avons en commun la couleur de la peau et un certain nombre de traditions. Nous avons en commun d’habiter dans la « même région du monde ». Et mieux que cela nous sommes tous des humains pouvant nous reproduire entre nous. Alors diantre pourquoi est-ce que certains sont tant attachés à leur ethnie, à leur « pays » ou à leur « religion » ? Que l’on se comprenne bien ! Je ne suis pas foncièrement contre les traditions, les nations et les religions. Mais quand celles-ci provoquent des guerres je me dis qu’il faut savoir prendre du recul par rapport à ces « choses ». Mais je sais que les gens ont besoin de repères, peu importe la qualité de ceux-ci ! Les gens ont besoin d’avoir un sentiment d’appartenance assez clairement défini. Et donc quand des gens comme moi disent qu’ils se sentent humains avant tout certains ont tendance à dire que nous sommes bêtes, que serions perdus et/ou que nous sommes des traîtres ! Traîtres à quoi ? A la bêtise ? Mais certainement ! Certains vont jusqu’à dire que je suis un idiot utile aussi service de l’oligarchie financière dont le but est de créer « United Colors of Benetton ». Je trouve cette assertion ridicule et je veux y répondre.
Dire qu’on est tous des humains, est-ce faux ? Dire que l’on est divisé par des concepts subjectifs, est-ce faux ? D’accord vous revendiquez appartenir à tel groupe et tel groupe que ce soit selon des critères ethniques, religieux ou nationaux, mais et après ? Cela vous empêchent-ils de vous faire dégommer y compris entre autre sous-divisions de ces groupes ? En vérité je ne me sens ni africain, ni européen, ni américain… Je me sens humain ! Alors c’est sans aucun doute le plus petit dénominateur commun entre nous mais moi c’est ce que je ressens. Je constate que je suis un bipède comme tous les humains peu importe leurs races. J’ai aimé des femmes de tous les horizons et j’ai des amis partout. Les seuls critères que je prends en compte c’est l’amour de la paix, l’humour, la gentillesse et la tendresse. Ce qui m’intéresse c’est de savoir si vous êtes un être nuisible ou un être positif. Pour moi le reste est bon à savoir mais n’est pas le plus important. Alors oui je suis un idéaliste, un utopiste mais je suis avant tout cohérent avec moi-même. Pour moi le monde se divise entre les avides qui ont toute une armée d’idiots utiles fanatisés à leur service et les gens positifs qui rêvent avant tout de paix et d’amour. Je me fiche d’être considéré comme un rêveur doux et naïf. Je connais les fruits de l’amour et c’est ce qui m’intéresse. Alors si certains veulent défendre envers et contre tout « leur identité » quitte à détruire et tuer pour moi ils sont de très bons serviteurs de ces élites oligarchiques qu’ils disent tant détester. Moi je suis pour la non-violence et prêt à mourir pour mes convictions. Je suis pour le partage, la compassion et l’amour vrai. Cependant j’en viens par moment à la conclusion que des gens comme moi n’ont pas leur place dans ce monde !

Les gens ne se demandent que trop rarement « pourquoi ? » et qui au fond gagnent quand nous agissons de telle ou telle manière. Moi j’exècre la violence et je ne pourrais être violent que par exemple si je vois un pédophile voulant abuser d’un enfant. Autrement je pense qu’il faut user de son intelligence pour promouvoir la paix. Mais si dans le monde c’est la guerre « totale » et l’impossibilité d’avoir la paix notre « état naturel », je pense que ma place n’est pas ici ! Et si j’ai la conviction que ceci est « la vérité » alors je prendrais plaisir à quitter ce monde sans avenir. 
Peau d'ébène 


La guerre de Syrie, "le final" ?




Une guerre terrible se déroule en Syrie, une guerre atroce qui déchaine bien des passions. On voit ainsi toute (ou presque) la classe politico-médiatique occidentale vomir sur la Syrie et ses alliés russes et iraniens sans arrêt. Ainsi les russes et la Syrie légitime auraient commis des atrocités à Alep comme si une guerre pouvait être propre et plus encore une guerre urbaine. Mais pas un mot sur la reprise de Mossoul qui aurait été abominable (1), idem pour celle de Raqqa (2). Pour ceux qui s'intéressent à cette sinistre guerre, une autre grande bataille se déroule en Syrie celle de la reprise de Deir Ez Zor. Pour ceux qui ne comprennent pas l’importance de Deir Ez Zor, cette vidéo pourrait les éclairer (3) même si faire ses propres recherches devrait être un réflexe.


L’histoire de la région de Deir Ez Zor contrôlée depuis plusieurs années par Daesh est assez tragique. Un contingent de soldats syriens y était encerclé par les daeshistes sans que cela n’émeuve la soi-disant coalition dirigée par les US et censée lutter contre l'armée terroriste. Pire les US non contents de ne rien faire sont allés jusqu’à bombarder l’Armée Arabe Syrienne et donner un coup de pouce à Daesh (4). Cela a été une preuve de plus pour certains de la duplicité étasunienne ! Duplicité qui s’est aussi manifesté lors des déclarations du général Petraeus qui à un moment donné demandait d’armer Al Quaïda contre Daesh (5) ! Et de fait ceux qui suivent l’histoire US savent que ce pays s’est fait une spécialité de créer des monstres selon Hillary Clinton elle-même (6). Alors comment un état qui prétend combattre le terrorisme va jusqu’à vouloir armer des terroristes dits islamistes contre lesquels il a supposément déclenché plusieurs guerres contre d’autres terroristes du même acabit. A ces ambiguïtés étasuniennes font face la détermination et la clarté russes. Pour les russes un bon terroriste est un terroriste neutralisé que celui-ci soit d’Al Quaïda ou de Daesh. Mais il semble que pour les étasuniens les terroristes et autres « alliés » ne sont que des pions pour atteindre un objectif supérieur qui est le redécoupage de la région. Pour les élites étasuniennes tous les moyens sont bons y compris les plus odieux. Rien de nouveau au soleil en gros...


Ce redécoupage n’arrangerait évidemment pas les affaires de pays comme la Syrie, l’Iraq, l’Iran voire même les perfides turcs. Daesh semble avoir été un instrument utilisé dans ce sens ! Et qu’on explique ce que c’est que ce Daesh (7) parce que certains ne comprennent pas à juste titre la nature de cette "chose". Des dizaines de milliers de soldats, équipés, entraînés et financés par qui et par quoi ? Et cette soi-disant coalition internationale qui combat Daesh depuis des années avec une efficacité douteuse sauf pour les journaleux occidentaux dont on sait de qui ils sont les obligés. Quand je parle de la guerre de Syrie certains en sont à croire que je suis foncièrement anti-étasunien et pro-syrien et pro-russe ! Non je suis juste contre la chienlit et les fouteurs de merde ! Il existe des états dans cette zone, que ces états soient imparfaits c’est une chose mais vouloir les redéfinir de force, on sait ce que cela peut provoquer. Il devrait être de notoriété publique que les étasuniens ont un plan pour un nouveau Moyen-Orient (8) ! On sait aussi qu’ils visaient un certain nombre de pays à déstabiliser depuis un moment (9) et ce des dires d’un général US qui jusqu'à présent n'a pas été contredit. En reliant les pièces du puzzle on voit un peu qu’ils sont là pour d’obscurs objectifs (comme toujours) et que décidément il ne faut rien attendre d’un peu « humain » de leur part. Moi, je me base sur les faits et rien d’autres pour tirer mes conclusions. Et en se basant sur les faits je ne peux que soutenir la position de la Syrie légitime et de ses alliés.



On se rend compte en suivant la stratégie de l’armée arabe syrienne et de ses alliés, qu’ils cherchent à reprendre les zones stratégiquement importantes de la Syrie. Ça a été Alep, capitale économique syrienne et maintenant c’est Deir Ez Zor zone extrêmement riche dont les ressources ont bien profité aux pillards de Daesh. Ils sont en passe de réussir et ce malgré les coups fourrés étasuniens (10) lesquels ont fait l’objet d’une menace claire et ferme des russes (11). Et pour qui suit cette bataille de Deir Ez Zor, la détermination russe ne fait pas l’ombre d’un doute. Alors certains de se demander ce qui pourrait bien se passer à court terme. Il faudra savoir si les kurdes poussés et surarmés par les US pour investir la zone auront le courage de se frotter à l’armée syrienne et ses alliés. L’ennemi désigné normalement est Daesh mais les atermoiements US en agacent plus à commencer par les russes, les syriens, les iraniens et les libanais. Et la question que beaucoup ont commencé à se poser est à quel jeu jouent les yankees qui sont présents illégalement en Syrie, ce que les russes leur ont rappelés récemment (12). Alors Trump a beau aller faire le pitre à l’ONU, la face du monde change. Les russes entre autres semblent bien décider à défendre leurs intérêts y compris militairement. L’incapacité des US à faire tomber Assad est un coup dur pour leur « capacité à faire peur » qui s'ajoute à leurs autres échecs ! Et s’ils perdent tout à Deir Ez Zor ils pourraient avoir à renoncer pour de bon à leur « plan » pour la Syrie. Et s'ils renoncent à leur plan pour la Syrie c'est tout leur projet pour le Moyen-Orient qui pourrait avoir du plomb dans l'aile ! Pour des gens aussi arrogants ce ne serait sans doute pas une solution acceptable, mais ont-ils le choix ? 

Quoiqu'il en soit cette guerre de Syrie aura montré tout le génie tactique des russes avec notamment ces zones de désescalade (13) à plusieurs endroits en Syrie issues d'une entente entre les russes, les turcs et les iraniens. Cela a permis de libérer certains soldats syriens qui pouvaient alors se concentrer ailleurs notamment dans la reprise de Deir Ez Zor. Poutine a démontré son sens tactique et sa capacité à saucissonner les problèmes et à les régler petits bouts par petits bouts. Nul doute que ses priorités sont d'en finir avec Daesh et Al Quaïda en Syrie et de récupérer les gens "potables" dans la soi-disant rébellion. On verra bien quel coup tordu vont encore imaginer les occidentaux pour sauver ce qui peut l'être de leurs folles ambitions.  

Peau d'ébène 


mercredi 20 septembre 2017

Aussi beau et long que soit un rêve…



Je me rappelle ce mois de septembre 2001 où l’on m’a annoncé que les Etats-Unis avaient été attaqués ! Oui un curieux attentat qui aurait été perpétré par un ancien « ami » de la CIA planqué dans des grottes afghanes. La suite est connue ! Un ensemble de guerres, de lois scélérates et plus de chaos dans le monde. Certains en sont encore à croire que cette attaque a été perpétrée par de vicieux arabo-musulmans qui veulent détruire « le monde libre » ! Plus tragiquement drôle tu meurs !
Mais ce fameux monde libre ne se conduit-il pas comme un vampire qui aspire la vie de millions de personnes ? Ce monde libre ne ment-il effrontément (1) pour aller détruire des pays entiers et pousser des millions de gens dans la misère la plus crasse ? Les exemples sont légion et seuls les aveugles, les idiots et les gens de mauvaise foi peuvent refuser de voir ce qui est tellement évident. Mais je dis à ceux qui font la politique de l’autruche, quand les vampires viendront pour vous il ne faudra pas pleurer. Qu’est-ce qui vous fait si peur ? Que vous êtes dirigés par des monstres ? Dieu Tout Puissant, n’est-ce pas si évident ? La guerre du Vietnam a commencé sur un mensonge, idem pour les deux guerres du golfe, la guerre de Libye etc… Mais vous continuez par millions à voter pour des monstres qui vous disent explicitement à quel point ils vous méprisent, le dernier en date c’est Macron (2). Ces gens ont besoin de déshumaniser leurs cibles avant de pouvoir les attaquer. Si Macron traite les gens de fainéants et disons-le de parasites c’est pour pouvoir justifier ces lois sinistres qui pérenniseront la fortune de ses maîtres et précariseront les situations des esclaves car en vérité tout ceci ne concoure qu’à créer une société à deux vitesses !
Raffarin l’avait déjà dit, « France d’en haut » et « France d’en bas » ! Avec Macron cela devient une sinistre évidence. Je ne sais même pas comment autant de gens ont pu se faire berner par cette chose ! Ça dépasse clairement mon entendement mais cela confirme ce que je pense du genre humain ! Aux USA qui a-t-on envoyé comme toujours crever en première ligne ? Les enfants des pauvres (3) ! Pensez-vous voir un Clinton, un Obama ou un Bush crever en première ligne ? Il ne faut que le cas du père Bush qui a fait la seconde guerre mondiale fasse diversion, le cas de son fiston qui a échappé à la guerre du Vietnam est plus parlant. La guerre c’est pour les pauvres ! La guerre c’est tout bénef pour les riches ! Ils vendent des armes, réduisent la population (notamment les miséreux qui pourraient constituer à terme une menace), pillent des pays, organisent le trafic d’êtres et d’organes humains et ils maintiennent leurs populations dans la peur ! Il faut toujours un croque-mitaine ! Ce fut Ben Laden, ce fut Saddam Hussein, c’est aujourd’hui Poutine, le dirigeant nord-coréen ou Bashar Al Assad. Ces gens que l’on présente comme incompréhensibles et dangereux. Pourtant pour qui fait des recherches il est évident que les nord-coréens ont toutes les raisons du monde de haïr les USA. Que les russes ont toutes les raisons du monde de mépriser l’occident et son leader étasunien. Que dire alors des vénézuéliens qui sont attaqués de la plus sournoise des manières par une classe politico-médiatique odieuse en occident ? Toujours la même formule qu’utilisent les puissants pour tenter de perpétuer leur pouvoir et abattre leurs ennemis. Même quand ils disent vouloir défendre les musulmans de Birmanie, ça sent le soufre car ces mêmes gens sont indifférents à la tragédie des yéménites ! Les rohingyas seront juste les pions du moment en attendant d'autres. 
Mais ils ont leur outil de propagande qui sont les merdias. Ils ont leurs chiens de garde qui sont les journaleux et autres journalopes ! On terrifie le bon peuple pour le pousser à aller dans la direction voulue. De plus en plus d’outils de contrôle ? On vous dira que c’est pour votre sécurité et que comme toujours vous n'avez rien à craindre si vous n'avez rien à vous reprocher ! Peu importe que toutes ces mesures draconiennes n’empêchent pas la survenue d’attentats terroristes. En Grande-Bretagne c’est d’ailleurs un festival en ce moment avec les attentats, les attentats dits déjoués et les fausses alertes. La population est stressée, paniquée et sera bientôt prête à tout accepter pour sa sécurité. La puce sous-cutanée approche à grands pas (4) même si certains diront que c’est encore un délire de complotistes. Alors je dis que je m’adresse à ceux qui veulent savoir ce qui se passe ! Pour les autres, tant pis ! Certains me demandent pourquoi je ne me suis pas marié et pourquoi je n’ai pas fait d’enfant. Ils plaisantent j’espère ! Oui c’est sans doute ça, ils plaisantent ! Mais je peux les comprendre cela dit car il est tellement rassurant de croire que nous sommes dans un monde où les puissants ne sont pas si malveillants que ça. Il est tellement plaisant de croire que les méchants complotistes et autres lanceurs d’alerte sont des connards qui ont vu trop de films et qui s’ennuient. Mais je le dis aussi long que soit un rêve on finit toujours par se réveiller…
Abraham K 





lundi 18 septembre 2017

Liberté, oui et après ?


J’ai vu Kemi Seba brûler un billet de 5000 francs CFA (1) ! Certains trouvent que c’est un acte courageux, d’autres trouvent que c’est un acte stupide mais moi je trouve que c’est futile. Il en faudra beaucoup plus pour « libérer » les africains même si certains me rétorqueront que c’est un geste symbolique fort, oui sans doute ! Mais les gens savent-ils ce qu’est la liberté et sont-ils prêts à en payer le « prix » ?
Kemi Seba est un excellent orateur, un leader au charisme certain et sans doute un champion de la cause « panafricaine ». Je respecte son combat même si je n’y crois pas ! Je n’y crois pas parce que je pense que les africains sont trop divisés et trop divergents pour pouvoir se libérer. Ils raisonnent encore en termes d’ethnies et de groupes trop hétérogènes pour pouvoir constituer une « armée efficace ». Je ne crois pas aux mélanges ! Alors certes désigner un « ennemi commun » et essayer de faire prendre conscience aux gens de la nocivité de cet ennemi en dénonçant ses « armes » est une bonne chose. Mais moi la question que je me pose, c’est et après ? De mon point de vue l’occident est en train de s’effondrer sans aucun doute au profit de l’Asie. Mais les africains qui veulent leur liberté (combien sont-ils au fond ?), qu’ont-ils prévu pour leur indépendance totale ? Il ne s’agit pas de beugler que l’on veut être libre, il en faut payer le prix et se donner les moyens de cette liberté. Il faut notamment avoir un système cohérent et prêt à l’emploi et c’est là que j’attends les panafricains et autres.
Je ne parle que de ce que je perçois et j’espère bien sûr me tromper. Je rêve aussi d’une Afrique noire, indépendante, prospère et enviée, quoique… Je rêve d’une Afrique en paix et d’africains épanouis vivant fraternellement. Mais pour moi ceci n’est qu’un rêve utopique. Les africains subsahariens se considèrent-ils comme des frères et sœurs ? Pas à ma connaissance ! Cela peut-il arriver ? J’aimerais bien le croire ! Mais je vois encore des tensions ethniques, des gens qui méprisent ceux qui ne sont pas des leurs et j’en passe. Alors nos ennemis n’ont pas à chercher bien loin pour briser un combat aussi noble soit-il ! Certains dénoncent le fait que Macky Sall président françafricain du Sénégal ait expulsé Kemi Seba vers le pays du colon (2), oui mais et après ? Combien s’en indignent et combien sont prêts à faire quelque chose ? La vérité est que la situation actuelle arrange pas mal de gens et qu’ils ne sont pas prêts à plonger dans l’inconnu. Une telle situation devrait intriguer les « afrodescendants » et devrait les pousser à trouver des solutions à ce problème. Quoi ? Diront-ils que ceux qui hésitent sont des lâches ? Pourtant certains attendent d’avoir des signes « encourageants » pour pouvoir embrasser ce combat et cette cause. Mais personnellement je ne crois pas en l’union des enfants de l’Afrique. Je pensais cela hier et je pense cela aujourd’hui.
Je ne suis qu’un con d’humain imparfait et j’espère me tromper. J’espère pouvoir dans un proche avenir me dire que je me trompe sur l’africain subsaharien et qu’en lui il y a beaucoup plus de grandeur et de noblesse que je le croyais. Car certains me demandent pourquoi je n’embrasse pas cette cause et je leur réponds que c’est parce que je n’y crois pas ! Je ne crois pas en l’humain et en l’africain subsaharien encore moins. J’ai vu trop de traîtres, d’imposteurs, d’égoïstes, de racistes et de vendus pour pouvoir espérer ! Après que certains veuillent espérer, je me dis pourquoi pas, l’espoir fait (sur)vivre ! Mais je suis dans le concret, le palpable, pas les rêves fous. Que l’idée de liberté soit plantée dans les esprits, oui pourquoi pas ! Peut-être que ceux qui viendront après porteront un projet réaliste et réalisable et que là, la liberté des africains subsahariens sera quelque chose de concret.
Je ne dis pas ce que je dis pour décourager certains, non loin de là. Je ne donne que mon point de vue qui est sombre et pessimiste mais basée sur mon vécu. Je ne crois pas en l’humain c’est aussi simple que cela. Je n’attends que mon départ de ce monde de merde ! Mais si je peux contribuer d’une manière ou d’une autre à améliorer les conditions de vie de certaines personnes, je le fais. J’estime que le partage et la sadaqa sont des choses sacrées. Donc bon courage à ceux qui rêvent de liberté et que le Grand Esprit les guide !

Peau d’ébène 


Quête




J’échangeais avec des personnes qui demandaient s’il y avait des raisons d’espérer et des moyens de s’en sortir. Mon avis est singulier et donc beaucoup de personnes le rejettent. Pour moi nous sommes de passage sur terre et donc je ne vois pas trop l’intérêt de trop espérer dans ce monde matériel. Evidemment personne ne souhaite être misérable et la plupart des gens aspirent à un minimum de confort. Mais qu’est-ce qu’un minimum de confort ? Chacun d’entre nous en a sans doute sa définition ! Mais quand certains besoins sont satisfaits on cherche à en satisfaire d’autres et là…
Je suis un fils de bourgeois et j’ai eu une vie plutôt confortable. Cependant ayant conscience de ne pas vivre dans une bulle, j’ai voulu savoir comment les autres vivaient. Je sais que j’ai eu beaucoup de chance dans ma vie. Je suis bien portant, j’ai souvent vécu dans de belles maisons et j’ai quasiment toujours mangé à ma faim. J’estime que je n’ai pas à me plaindre ! Et quand je vois des gens qui ont tout ça et qui beuglent ça a tendance à m’agacer. La seule chose que j’ai toujours recherché dans ma vie c’est la quiétude. Je rêve de paix du cœur et de paix de l’esprit. Alors même si j’aime à un certain point la technologie, j’ai conscience que tout ceci n’est qu’une illusion qui finit d’une manière ou d’une autre par s’évaporer. Je pense à la mort car je sais qu’elle est inéluctable ! Je pense à comment je vais mourir et c’est ma principale préoccupation. Mais je comprends tout à fait que des personnes pensent autrement. Mon expérience me montre que l’homme propose et Dieu dispose comme certaines personnes le disent.
Donc je croise des gens aussi qui me parlent des injustices dans ce monde et qui apparemment espèrent changer les choses. C’est normal de vouloir changer les choses mais la question que je me pose c’est est-ce que c’est possible ? Comme je l’ai dit chacun a sa notion de « minimum de confort » et donc je me demande qu’est-ce que les gens veulent exactement ? Etre très riche pour être à l’abri du besoin ou veulent-ils que chaque humain puisse satisfaire ses besoins primaires ? J’ai vu tellement d’imposteurs que je me demande souvent ce que les humains veulent. Sont-ils en quête de paradis ? Je ne crois pas au paradis dans un monde tel que le nôtre, je ne crois même pas en des notions comme « l’âge d’or ». Je sais que certains ont besoin de rêver et de croire que leurs rêves peuvent devenir réalité. L’argent rendrait heureux selon certains, s’ils savaient… L’argent peut régler des problèmes purement matériels et encore, mais souvent la fortune ne fait que déplacer le problème. Mais évidemment quand on n’en a jamais eu on pense que c’est la « clé du paradis ».
L’argent n’est qu’un outil nous permettant de nous procurer un certain nombre de choses dont certaines sont futiles. Et je pense malheureusement que pour certains l’argent est l’outil de la perdition. Ils veulent posséder sans se rendre compte que plus ils possèdent, ils perdent leurs âmes ! Car en fait ils ne font que s’enfoncer dans un puits sans fond. Comme a dit un rappeur étasunien et je cite : « après que tu ais eu les plus belles femmes, les plus grosses voitures, les maisons les plus impressionnantes, il y a quoi ? ». Ceux qui manquent de tout veulent avoir tout et ceux qui ne manquent de rien cherchent un sens à leur vie ! Je ne vois personnellement pas comment l’humanité peut s’en sortir. Je me pose deux questions : qu’est-ce que je fous là et où je vais après cette vie-là. Le reste est secondaire et oserais-je dire anecdotique. Les gens me disent que je n’ai aucune ambition etc… Mais avoir des ambitions pour quoi faire ? Je finirai par crever alors… Je n’aime pas perdre mon temps avec des choses futiles.

Comme je le dis, je veux savoir qui je suis, pourquoi je suis là et quelles sont mes capacités réelles. Je suis donc d’une curiosité maladive et certains en sont à penser que je suis fou. Non je suis juste un être curieux qui se remet constamment en question. Je ne suis qu’un homme en quête de sérénité et de paix et toute ma vie tourne autour de cette quête. Quand j’aurais acquis cette sérénité, je pense que je pourrais dire que : « je suis au paradis ». 


vendredi 15 septembre 2017

Mammon




Quand vous dites aux gens que l’avidité est notre pire ennemi ils vous regardent avec de grands yeux. Dire ceci est-il si insensé ? La soif invraisemblable de certains pour le pouvoir n’est-il pas une des pires calamités pour l’humanité ? Malheureusement certains ont compris que l’argent c’est le pouvoir et ceux qui en ont beaucoup sont intouchables ! Quand des enfants intègrent ceci quel bel avenir peut-on espérer ?



Moi on m’a élevé avec l’amour du beau et du bien fait. Je suis donc dans certains domaines extrêmement perfectionnistes et cela me pose des problèmes. Quand je sais que je ne peux occuper un poste je le dis clairement parce que je pense qu’un incompétent à un poste sensible ça peut provoquer des catastrophes et détruire des vies. Parce que moi je vois plus loin que le bout de mon nez et je me préoccupe des impacts de mes actions sur le « reste du monde ». Et je pense que si plus de gens réfléchissaient de la sorte on aurait moins de problème ! Mais le drame est que chaque jour nous avons la preuve que seule règne la loi du plus fort et que les « faibles » sont écrasés, méprisés et martyrisés ! On a vu ainsi les « grands » états dits unis détruire des pays qualifiés de « mauvais ». En voyant ceci qu’est-ce que des gens peuvent penser ? Que si l’on n’est pas fort on se fait écraser ? Et selon les russes, les nord-coréens (1) par exemple l’ont compris et on peut comprendre leur volonté de posséder une arme de dissuasion massive ! Et quand certains sont choqués par l’attitude des nord-coréens, je leur demande de se renseigner sur le passé. Mais le veulent-ils et le peuvent-ils ?  



Evidemment nous avons des égoïstes centrés sur eux-mêmes et rongés par leur désir de s’enrichir le plus vite possible. Dans mon pays tout le monde est corrompu ou presque. Et oui chacun veut son fric et son petit pouvoir. Et vous voulez avoir de « bonnes relations », il faut allonger du fric. Les ministres et autres voient leur nomination comme l’opportunité parfois inespérée de se mettre définitivement à l’abri du besoin. Et comme on nomme des lèche-culs et béni-oui-oui on peut imaginer si l’on a un peu d’imagination où ça tout cela mène. Dans la ville où je vis, (Abidjan, capitale économique de la Côte d’Ivoire), il suffit de se promener pour voir où cette logique mène. La lagune de cette ville autrefois appelée « la perle des lagunes » (2) est devenue un véritable marécage puant et infect. Cette lagune est polluée (3)  à un point inimaginable (4) ! Peut-on la nettoyer ? Sans aucun doute mais il faudrait une volonté politique pour cela or les politiciens trop occupés à s’enrichir n’en ont cure. Les voitures polluent à tout va, aucune norme écologique n’est respectée et j’en passe sur ces signes avant-coureur d’une catastrophe annoncée ! Ceux qui conscients de là ont vainement essayé de toucher les consciences mais se heurtent à un mur !



Beaucoup de gens ont du mal à joindre les deux bouts et donc sont « en mode survie » et vous les « emmerdez » avec vos histoires d’écologie et autres. Ils veulent du fric et peu importe la manière. Donc nous sommes pris entre au sommet avec des gens avides et en bas toute une horde de miséreux qui veut survivre. Les « gens d’en haut » eux ont bloqué tous les « marchés juteux » et si vous ne faites pas partie du « cercle » vous l’avez dans l’os ! Et on voit clairement dans ce pays qu’est la Côte d’Ivoire, l’écart abyssal qui ne cesse de se créer entre les riches et les pauvres ! Une élite qui a tous les droits et des « pauvres gens » à qui l’on demande de se débrouiller. Même à Saint-Martin et autres après l’ouragan on voit que les gens sont livrés à eux-mêmes. Les riches ils ont les moyens de s’en sortir mais et les autres ? En vérité on voit clairement ce qui se dessine ! En France c’est assez clair, Raffarin dans un rare moment d’honnêteté l’a dit, il y a la « France d’en haut » et la « France d’en bas ». L’état est en train d’être détruit et perverti car à un certain degré il empêchait des prédateurs de faire ce qu’ils voulaient. Mais rusés comme ils sont, ils ont perverti le système et corrompu les gens ! Macron élu ? C’est le paradis assuré pour eux !




Oui l’amour de l’argent et la soif du pouvoir détruisent tout. Les riches veulent s’enrichir encore plus et ce sont des malades mentaux comme le dit si bien Etienne Chouard (5). Les pauvres cherchent à survivre à tout prix et on peut imaginer à quel point ils peuvent devenir dangereux et faire les pires saloperies. Pour moi c’est le pire des avenirs qui se dessinent et ceci est évident. Mais les gens veulent faire la politique de l’autruche ? Bien leur en fasse… De toute façon à un tel niveau de pourriture il faudra bien que « les écuries d’Augias » soient nettoyées d’une manière ou d’une autre. 



T.H.I.N.K

lundi 11 septembre 2017

Starship Troopers



Sans aucun doute l’un des films les plus violemment critiqués à sa sortie. Certains y voient un film glorifiant le fascisme, un film débile et un film « nanardesque ». Mais qui connait la filmographie de son metteur en scène Paul Verhoeven (1) à qui l’on doit les ultraviolents « Robocop », « Total Recall » et « Basic Instinct », sait que cet européen est spécialisé dans la critique au vitriol de certaines sociétés comme la société étasunienne. Et c’est peut-être bien cette critique que les journaleux aux ordres (et pro-étasuniens) ont refusé de voir pour des raisons faciles à deviner. Ils ont préféré voir un film qui glorifie des sociétés totalitaires comme la société nazie. Car le mal on préfère le voir chez l’autre !



L’histoire décrit une guerre épique entre une race d’insectes géants et la race humaine. Il est très clair qu’il ne peut y avoir de trève et que le vaincu sera exterminé.  C'est donc une guerre à mort ! Verhoeven profite de cette histoire très simple pour présenter une société fascisante, militariste à outrance et débile. Une société où le sexe et la race ne comptent pas (les gauchistes devraient apprécier), seules comptent les capacités tant physiques, qu’intellectuelles et mentales. Et le seul moyen d’être citoyen (donc droit de vote et autres) est de faire son service militaire. Les héros sont donc des jeunes bellâtres pour la plupart et propres sur eux (d’ailleurs la plupart des acteurs principaux viennent de sitcom). Des personnes un peu idéalistes et connes. Deux d’entre eux se sont engagés par amour, une autre pour avoir des bébés, une autre pour pouvoir faire de la politique (dont nécessité d’être citoyen), un autre pour échapper à la ferme etc… Pour se faire ils devront être formés dans une école militaire ! Et on ne peut pas dire que Verhoeven ne se soit pas inspiré du « full metal Jacket » de Stanley Kubrick avec un sergent instructeur surexcité appelé Zim (2) qui rappelle un peu le sergent instructeur Hartman (3). Il en fera voir de toutes les couleurs aux jeunes recrues jusqu’à ce que celles-ci partent à la guerre et que la plupart crèvent dans d’atroces conditions. Car au final leur formation et leurs armes ne seront pas d’une grande utilité face à un ennemi aux capacités méconnues et qui est particulièrement coriace !



La société décrite par Vehroeven dans ce film semble étrangement contemporaine. Le culte de la force militaire est très présent aux USA qui se présentent comme la nation indispensable. Et d’ailleurs sur le drapeau de la fédération on voit une sorte d’aigle (4) qui n’est pas sans rappeler le drapeau nazi et quand on pousse un peu (5) on se rend compte que l’aigle symbolise aussi les USA. La propagande militaire, le culte de la supériorité de la race humaine et le conditionnement des enfants (on voit cette scène où des militaires donnent des armes aux enfants et celle où des enfants écrasent des cafards pour la plus grande joie d’une mère), tout ceci fait penser à la société étasunienne moderne. De même que ces journalistes « embarqués » qui suivent les soldats dans la guerre cela rappelle indéniablement la manière dont a été couverte la première guerre du golfe (6). Quant aux jeunes recrues « très patriotes » qui sont prêtes à aller casser de « l’insecte » cela rappelle un film comme « né un 4 juillet » (7) du vétéran Oliver Stone où des jeunes étaient prêtes à aller casser du communiste ! Différents ennemis, même propagande… Ces jeunes recrues sont mortes pour la plupart. Je trouve ce film intéressant car il montre que les mêmes recettes marchent encore et encore et ce d’autant plus que dans ce film ce sont les humains qui sont allés provoquer les insectes ! Donc la réaction de ces derniers faits penser à celle des japonais à Pearl Harbour. De même l'attaque de Buenos Aires par un météore soi-disant envoyé par les insectes fait penser aux attentats du 11 septembre 2001. Attentats qui ont permis de justifier des guerres sinistres et particulièrement meurtrières y compris pour ceux qui les ont déclenchés. 



En effet ceux-ci (les humains) confiants en leur force et en leur puissance pensent que l’humain doit dominer la galaxie ! Et on voit encore cette arrogance dans la première attaque des humains contre la planète des insectes qui s’est soldé par la mort de 300 000 soldats. Alors ce chiffre est surréaliste mais je pense que le scénariste a voulu montrer l’ampleur de la catastrophe et la dangereuse arrogance du genre humain. Il est assez amusant que ce soit un « Sky marshal » (8) WASP (9) qui est mis en place une stratégie stupide visant à aller attaquer frontalement les insectes en ne sachant au final rien d’eux. Cela s’est donc soldé par de nombreux morts et plusieurs vaisseaux détruits. Inutile de dire que cela rappelle l’arrogance des étasuniens dont de nombreuses guerres comme celles du Vietnam, d’Iraq ou encore d’Afghanistan. Il est amusant que ce soit un Sky marshal non WASP (10) qui ait proposé une stratégie plus intelligente à savoir comprendre l’ennemi pour mieux le combattre. Et ils se rendent compte que l’ennemi est structuré et a même des stratèges ! Mais ce film montre bien la tendance de certains (suivez mon regard) à sous-estimer l’adversaire en le méprisant et n’y voyant que des animaux sans cervelle. Ils conditionnent ainsi des jeunes gens les envoyant dans un enfer dont au final peu reviennent « entiers » (tant physiquement qu’et/ou mentalement).



Pour ma part ce film est un des meilleurs de Paul Verhoeven. Certains y ont préféré voir un film fasciste moi j’y vois un film qui décrit de manière sarcastique la société étasunienne et montre qu’elle a des relents de société nazie. Le seul endroit où l’égalité a cours c’est dans l’armée et on encourage des gens à s’engager pour devenir des membres d’une « caste supérieure ». Une caste admirée dit-on. Mais au final dit-on qu’une bonne partie des vétérans sont abandonnés à leur sort ? Montre-t-on tous ces gens dont la vie est brisée à jamais ? Non on nous montrera des jeunes soldats, beaux, musclés et impressionnants. Des humains qui symbolisent la puissance d’une nation comme le montre parfaitement la fin du film Starship troopers où la propagande bat son plein en parlant des « meilleurs soldats », ceux qui ont survécu à plusieurs batailles ! La réaction des critiques du cinéma étasunien et d’une partie du public est compréhensible car ils ne veulent pas qu’on leur montre leur vraie face ! Celle de gens débiles, arrogants et courant donc à la catastrophe ! Verhoeven lui aime montrer la noirceur du genre humain, noirceur qui revient dans tous ces films. Il aime aussi critiquer la folie des puissants et un monde qui sombre dans la déraison. Je vous recommande donc ce film qui pour moi n’est pas loin du chef d’œuvre.
Le film entier ici



Abraham K