mercredi 17 janvier 2018

Le rap ? it's a trap






Certains me disent que je semble détester le rap
Bien sûr que nom puisque moi-même je fais du rap
Ce que je déteste c’est le rap qui a droit de citer à la télé
Dans les merdias et qui semblent issu de gens fêlés
Nos sœurs présentées comme des salopes délurées
Et des rigolos qui se prennent pour des caïds de cité
Quand ils feraient dans leur froc face à cette réalité confrontés
Si j’ai aimé un rap c’est ce que l’on appelle le rap conscient
Avec des propos qui édifient et font du bien au subconscient
Mais ça n’intéresse plus car ils ont fait du rap une arme de destruction massive
Ce qui intéresse c’est de voir des filles artificielles prendre des pauses lascives
Ça a commencé avec les Foxy et ça continue avec les Nicky
Combien de gens sont surexcités face à ces poupées incroyablement sexy
Que font les féministes ? J’aimerai bien le savoir !
Elles si préoccupés quand on dit à des femmes de porter le voile
Soyons clairs je n’aime qu’on oblige des femmes à porter le voile
Mais je n’aime pas non plus quand on dit aux femmes de se déshabiller pour du pouvoir
Car dans les deux cas on transforme les femmes en objet
De violentes critiques je fais et je ferai toujours l’objet
Mais je dis ce que ma conscience me dicte rien de plus, rien de moins
Je retrasncris fidèlement ce que je constate comme un témoin
Et dans mon esprit il y a des dizaines de textes aussi sombres que « demain c’est loin »
Ce texte de Iam est la raison pour laquelle je fus un gros fan de rap
Maintenant que le rap est banalisé il est devenu d’une pauvreté répugnante et d’une vulgarité affligeante
Et zapper cette odieuse chose est chez moi une envie des plus pressantes
Le rap a été comme l’a dit Mathias Cardet un parfait cheval de Troie
Et voir que tant de jeunes aiment cette merde donne les foies
Le rap telle la matrice est devenue une sinistre prison pour l’esprit
Pas étonnant qu’il soit tant promu des films ou les séries
Tu crois encore au hasard ? C’est que ta bêtise est infinie !
Tout ceci est le parfait reflet du cloaque immonde qu’est notre société
Il n’y a d’ailleurs qu’à voir qui défile dans les télés pour en avoir une bonne idée
Je parle mais peu de gens vont m’écouter
Bof je dirais ce que j’ai à dire pour le reste je ne m’en fais pas

L’humain finira par affronter la vérité qu’ils le veuillent ou pas !

Un marcheur dans les ténèbres 





Impuissant




On semble si impuissant face à la marche des évènements
Le sang coule, les espoirs s’envolent et meurent tant d’innocents
Que peuvent les humains face à tant de haine ?
Disait un roi dégoûté quand son armée faisait face une armée inhumaine
Des démons déchainés qui veulent nous couvrir de chaines
De sorte que notre liberté soit aussi grande que la longueur d’une laisse
Et peu de gens devant cette folie se dressent
Les élites tellement à l’aise disent ce qu’elles ont prévu pour nous
Que ce soit par la bouche d’Attali de Zigbniew ou d’un autre de ces fous
Deux classes se font face mais une a clairement l’avantage
Sachant nous manipuler pour faire ressortir en nous les pulsions les plus sauvages
Les pédophiles, les psychopathes les plus vils ont droit de citer
Quand sont ciblées les idées qui qui ne sont point appréciées par la haute société
Ils te l’ont dit à de multiples reprises mais tu refuses d’écouter
Car leurs propos te semblent aussi incompréhensibles que les dires de l’architecte
Qu’ils sont pourtant infects, ces adeptes de celui qu’ils appellent le grand architecte
Francs, si ces maçons et ces Macron l’étaient, ils diraient ce qu’ils disent dans les chambres secrètes
Qui secrètent des choses si nuisibles qu’on jurerait qu’elles viennent de la bête
Celle décrite dans le texte d’Apocalypse, époque mythique dont nous semblons pourtant si proches
Avec tant de personnes qui n’ont plus un sous en poche
Les guerres et les bruits de guerre qui créent tellement de misère
Tellement de gens désespèrent et sont convaincus que l’enfer est sur terre  
Est-ce une prophétie ? Il faut le croire tant nous semblons tendre vers ça
Et que les politiques semblent aussi maléfiques que le clown de « ça »
Je lutte avec ma plume convaincu que le vrai pouvoir vient de l’esprit
Et que des esprits bien instruits et libres sont les meilleurs alliés de la vie
Ma conscience et ma confiance en l’Esprit de vie comme seuls alliés
J’avance face à la tempête priant pour que mon corps n’ait pas envie de plier
Car de pitié je n’en attends point de nos odieux ennemis
Impuissant peut-être mais je n’ai d’autres choix que de lutter
Pour mourir sans que ma conscience n’ait à me faire de reproche
Je sens la mort proche et vraiment elle aura un goût de paradis
Face à de telles paroles certains me regardent incrédules 
Qu’espérer quand face aux mensonges de nos maîtres tant de personnes sont aussi crédules ?
Il suffit qu’on leur balance un Weinstein ou un DSK pour que certains pensent qu’il y a une justice pour tous
Mon œil ! La justice est au service des maîtres du flouze
Qui savent vous flouer car ils ont les merdias à leur service
Ils peuvent ainsi taire ce que leurs mercenaires font en Syrie comme sévices
Et qu’ils ont les amateurs des pires vices à leur service
Mais quand enfin la vérité aux yeux de tous finira vraiment par éclater
Beaucoup comprendront enfin pourquoi je suis aussi dépité

Et auront peut-être comme moi une forte envie de quitter cette sinistre réalité ! 

Le marcheur des ténèbres 




mardi 16 janvier 2018

"Fake news"




Le président français semble vouloir partir en guerre contre les « fausses nouvelles », sans doute comme Hollande qui voulait aller en guerre contre la finance. En vérité il est plus qu’évident qu’Emmanuel (nom mal choisi) veuille bâillonner l’information et la contrôler totalement. Les médias étant quasiment tous sous contrôle, il faut attaquer les quelques récalcitrants comme RT France et Internet. Une fois que tous les médias seront devenus des merdias entièrement sous contrôle, Macron et ses mandants n’auront plus rien à craindre et pourront aller de gré ou de force (dixit Sarkozy) vers leur Nouvel Ordre Mondial.

Qui me connait sait que je pense que si guerre il y a c’est entre certains puissants et le reste de la population. Ces gens qui méprisent les peuples et nous voient comme des sous-humains juste bons à nourrir leur machine à fric comme cet orque de « Warcraft » qui nous voit comme du combustible pour sa magie verte démoniaque. Des esclaves donc, voilà ce que nous devons être à leurs yeux. Seul problème nous sommes trop nombreux et trop imprévisibles. Il leur faut donc créer un système où nous serons complètement dominés. Cela ne peut que commencer par une domination intellectuelle qui aboutira à une domination concrète et absolue. Il leur faut donc contrôler l’information, faire taire les gêneurs et donner la parole aux soumis. Les gêneurs ont pour nom Soral, Dieudonné, RT et j’en passe. Le système a commencé par s’attaquer à des polémistes comme Dieudonné ou Soral et en viendra à s’attaquer des gens apparemment moins dangereux sauf pour un système qui se veut absolu et totalitaire. N’oublions pas qu’un grain de sable peut enrayer la machine la plus perfectionnée, alors il leur faut nettoyer tous les grains de sable potentiels. Ceci est en cours et ceux qui ne l’ont pas compris seront grandement surpris.

Ces bienpensants détestent des personnes comme Poutine. Pourquoi ? Il suffit d’écouter Poutine pour voir que ce gars a une aura et une intelligence impressionnantes. Ses discours sont sensés et peuvent toucher les consciences. C’est d’un autre calibre que le « pensez printemps » de Macron. Ils n’aiment pas aussi Dieudonné car celui-ci par le rire met sur la table des idées dérangeantes. Il a mis en lumière le professeur Faurisson, un homme haï à mort pour ses idées. Alors que le système se prétend libre et ouvert, il a peur des idées ? N’est-ce pas évident ? Faurisson remet en cause l’existence des chambres à gaz homicides, ce « détail de l’histoire » selon Le Pen. Et alors ? Les gens n’ont qu’à le confronter pour l’écraser intellectuellement lors de débats. Mais en vérité ces gens ont peur de débattre car ils n’ont pas les capacités intellectuelles de battre Faurisson. Ce que l’on ne peut combattre loyalement, il faut l’attaquer lâchement ! Ceux qui à l’époque étaient contents quand on voulait faire taire Faurisson se plaignent et se plaindront. Comme Kassovitz qui pour avoir remis en cause la version officielle du 11 septembre 2001 s’est fait accuser lui le juif de « révisionniste ». Il l’a mal pris mais n’a pas compris le « lien ». Il n’a pas compris que de la même manière que le système ne veut pas que l’on remette en question la version officielle de la seconde guerre mondiale, il ne veut pas aussi que l’on remette en question la version officielle du 11 septembre 2001. Cette raison évidente est que si les gens commencent à remettre en question les versions officielles, ils ne s’arrêteront plus ! Et la réaction en chaîne provoquée pourrait détruire le système. Il leur est nécessaire de faire taire les gêneurs avant qu’un incendie incontrôlable ne commence ! Le risque de désastre dont parle l’architecte dans « Matrix » est ce que redoutent ces gens.


Macron est donc dans la droite de ce contrôle de la pensée. D’ailleurs n’a-t-il pas été élu grâce à un matraquage médiatique infernal ? Il sait donc quel est le pouvoir des médias et ne veut pas qu’une miette de ce pouvoir échappe à lui et à sa bande. Une fois les voix dissidentes étouffées, le système pourra injecter sa propagande tel un vicieux poison dans les esprits. Il deviendra sans doute aussi puissant que le système décrit dans le film « Invasion Los Angeles ». Leur but est clair mais encore trop de gens ne le saisissent pas. Ils n’ont pas compris que l’on commence par des personnes « visibles » pour ensuite s’en prendre à monsieur tout le monde. Qu’on aime ou que l’on n’aime pas les Dieudonné, Faurisson et autres là n’est pas la question. Pour moi la liberté d’expression est sacrée ! Si vous n’êtes pas d’accord avec quelqu’un, débattez avec cette personne ! Si vous en avez c’est que soit vous êtes un lâche soit vous êtes un dictateur adepte de la pensée unique. Avoir peur des idées ne peut être que l’apanage d’une vile personne. Et pour moi tous ces « Charlie » ne sont que des charlots qui défendent leur « part du gâteau ». Enfin le combat pour le contrôle absolu de la pensée est engagé et on verra si la majorité des gens comprendra ce qui se passe ou non.
Abraham K 



dimanche 14 janvier 2018

La "justice sociale" à Hollywood




Je suis brun de peau et donc je fais partie de cette catégorie que l’on appelle avec mépris les « noirs ». J’ai admiré et respecté le combat de Martin Luther King ou de Malcolm X pour le respect des « noirs ». Oui car malheureusement dans ce pays admiré par tant le racisme était bien présent. Cependant s’il y a une chose que je n’ai jamais aimé c’est la « discrimination positive ». Je suis pour qu’une personne compétente occupe un poste spécifique ! Je ne suis certainement pas pour que l’on impose une personne dite « discriminée » à un poste si elle n’en a pas les compétences. Car je trouve qu’une telle attitude est méprisante et peut créer des frustrations qui peuvent dégénérer.

En tant qu’homme dit de couleur, je ne veux pas de la générosité des « blancs ». Je veux juste être respecté en tant qu’être humain. Je veux juste que l’on reconnaisse mes qualités et mes capacités, rien de plus, rien de moins. Certains sont des spécialistes de la pleurniche et personnellement ça m’agace. Ce monde est un monde sauvage et sans pitié ! Le meurtre de beaucoup de leaders noirs en est la preuve manifeste. On ne peut attendre des autres races qu’ils veulent nous aider car ils ne le veulent pas et mieux ne le peuvent pas. Mais certains hypocrites ont compris que les noirs aspirent à mieux et se servent habilement de cette envie légitime. Ainsi ils ont mis un métis à la tête des USA pendant 8 ans. Avec une telle manœuvre ils pourront dire : « vous voyez nous ne sommes pas racistes puisque nous avons permis à un nègre d’être président du pays le plus puissant ». Alors d’un ce n’est pas un « noir » c’est un métis et qui plus est parenté par sa mère à des personnes comme George Bush et Dick Cheney, excusez du peu. Je ne le vois donc pas comme quelqu’un d’authentique mais comme un pion utilisé avec finesse pour abuser les « noirs ». Et comme prévu les « noirs » sont tombés dans le panneau votant massivement pour cet imposteur. Talleyrand avait vu juste quand il disait d’agiter le peuple avant de s’en servir. Ces gens ont donc pris un « noir », charmeur, grand orateur pour séduire le peuple noir ! Comme ils ont utilisé le rap pour avoir accès à la « poche » des « noirs » aux USA.

Il fallait à certains un cheval de Troie pour pénétrer le cœur et l’esprit des noirs. Quoi de mieux qu’une musique « nègre » pour se faire ? Le rap a été promu de manière incroyable. Surtout sa forme la plus négative ! Je vois des gens comme Dr Dre, Snoop, 50 cent, Lil Wayne, Nicki Minaj et autres comme une abomination. Même Eminem est aussi pour moi une abomination mais certains me rétorqueraient qu’il n’est pas « noir ». Et pourtant il est entouré de « noirs » comme dans son groupe D12 ou son producteur Dr Dre. Une fois que le rap a permis à de puissants hommes d’affaires de pénétrer le « marché noir », ils ont pu ainsi vendre des produits dérivés tels que des habits à l’effigie des stars du rap aux « noirs ». Ils ont fait croire aux noirs que ceux-ci avaient une débouchée claire à savoir la musique (alors que dans les faits les stars du rap ne sont que des vaches à lait et beaucoup d’entre eux ont des problèmes financiers). Que les noirs avaient des héros comme Jay Z, Dr Dre, Beyonce et autres pour mieux les plumer ! La technique de l’appât à son « meilleur ». Car il faut bien que les « noirs » le comprennent une fois pour toutes les « maîtres du monde » ne sont pas leurs amis. Et je me méfie grandement quand Hollywood commence à sortir des films comme « les figures de l’ombre », « Django Unchained » et j’en passe. Car ces gens sont tellement pervers qu’il faut se méfier d’eux quand ils essaient de vous caresser dans le sens du poil. Déjà quand Obama a été élu j’avais dit que ça allait chauffer pour les africains et les arabo-musulmans. Analyser ce qui s’est passé en Afrique et dans le monde arabo-musulman durant les mandats d’Obama et dites-moi que j’ai tort ! Oui je vous le dis, ces gens sont nos ennemis mortels il faut le comprendre. Aussi je me méfie grandement de ces mouvements qui parlent de justice sociale aux USA.

Car on dit que la femme a été marginalisée ainsi que les minorités. Regardez un film comme « GI Jane » avec Demi Moore. Ce film parle de la première femme marine aux USA. Et comme elle était marginalisée dans le film un noir (comme par hasard) lui a dit qu’avant on ne voulait pas des noirs parmi les marines et que donc il la comprenait… Femmes et noirs, même combat ? Il fallait oser mais ces gens n’ont aucun scrupule et aucune limite. Ils vous diront que des « portes » sont fermées aux noirs, aux « bronzés », aux « bridés » et aux « femmes » sans oublier bien sûr les « homos », les « transgenres » (une espèce même pas naturelle) et j’en passe et qu’il faut les « défoncer ». Je veux bien que l’on ouvre les « portes » à tout le monde, mais qu’au moins ces personnes à qui l’on ouvre les « portes » soient méritantes. Si ces personnes sont des personnes compétentes alors oui qu’elles concourent sur un pied d’égalité avec les autres et que les meilleurs soient choisis. Ceci est la vraie justice sociale. Mais qu’on ne vous choisisse pas seulement parce que l’on vous considère comme appartenant à une minorité marginalisée. Parce qu’on va faire « monter » une personne médiocre juste parce qu’elle est « bronzée », « homo » ou je ne sais quoi d’autres et cela va entraîner une violente frustration chez les autres. Je déteste la « discrimination positive » parce que je pense qu’il ne faut pas remplacer une injustice par une autre. Dans le pays d’où je viens, la « Côte d’Ivoire », notre président actuel a commis une grave erreur en parlant de « rattrapage ». Il estime que le groupe ethnique auquel il appartient a été marginalisé pendant des décennies. Et donc pour « rééquilibrer » les choses, il nomme beaucoup de gens de ce groupe à des « postes-clé » ! Je vous laisse imaginer ce que ça provoque comme colère et frustration. J’ignore s’il le fait parce qu’il le croit vraiment ou si comme certains il « divise pour mieux régner ». A Hollywood en tout cas il me semble évident qu’il y a un agenda clair visant à promouvoir « les minorités ». 


Il y a eu un film célèbre dans les années 80 où les héros étaient des hommes. Ce film c’est « Ghostbusters » ! Et qu’a-t-on fait dans le remake ? Un film où il n’y a que des héroïnes… Que dire aussi du film « Ocean’s 8 » qui est un remake féministe de « Ocean’s 11 » ? Je ne suis pas contre les films avec des héroïnes, bien au contraire ! Mais il y a un certain nombre de femmes fortes dans l’histoire et l’on pourrait faire des films sur elles. Comme sur des femmes courageuses comme Rosa Parks et d'autres. Pourquoi vouloir faire des versions féminines/féministes à tout prix des films qui sont sortis ? Pour moi ce qui n’est pas « naturel » ne peut que mal passer ! Il faut que je sois clair car on m’a traité de raciste, de misogyne et j’en passe. Je pense que chaque chose a une raison d’être dans ce monde. Je pense que si la femme peut porter la vie (et Dieu sait que pour moi c’est un magnifique cadeau) ce n’est pas pour rien. Je pense donc que les hommes et les femmes ont des qualités et des capacités différentes et c’est mieux ainsi. Par exemple un ancien militaire a dit que les femmes font de redoutables snipers car elles ont une patience que les hommes n’ont pas ! Dire ceci est-ce rabaisser la femme ? Dire aussi que l’on respecte les femmes qui ont décidé d’élever leurs enfants, est-ce rabaisser la femme ? Mais pour certaines féministes hystériques les hommes cherchent systématiquement à rabaisser la femme en la confinant à des rôles spécifiques (comme si élever des enfants était une tâche infamante). Je dis non ! Si une femme a les qualités de faire quelque chose je suis d’accord pour qu’on lui donne le poste. Mais en politique par exemple on se rend compte que les femmes ne sont pas vraiment intéressées par ce domaine. Doit-on imposer alors la parité alors qu’il y a moins de femmes que d’hommes dans cette activité ? Doit-on soutenir une Hillary Clinton uniquement parce que c’est une femme ? Et comme par hasard tout Hollywood (ou presque) la soutenait contre le « macho » Trump ! Quand le dernier « Star Wars » est sorti, beaucoup de fans n’ont pas aimé ! Et comment se sont défendu les producteurs du film ? Et bien en disant que ceux qui n’ont pas aimé le film sont des « racistes » et des « sexistes » ? Sans doute parce que le personnage principal est une femme, que l’un des personnages principaux est un noir etc… Mais pour moi c’est ce film qui est raciste puisque le personnage joué par le noir est un lâche et un « incapable ». Mais il semble que pour Hollywood certains quotas doivent être atteints et basta ! On ne peut être surpris quand Halle Berry a reçu un oscar pour son rôle plus que contestable dans « A l’ombre de la haine » avec une scène qui se passe de commentaire ! Est-ce ainsi que l’on « grandit » la femme avec ce genre de « performances » ?

Alors oui je pense qu’il y a un mouvement nauséabond qui dit que les femmes, les noirs, les arabes et d’autres catégories ont été marginalisées et donc désormais il faut faire du « rattrapage ». On courra donc le risque d’écarter des personnes « non marginalisées » juste parce qu’elles auraient été avantagées jusqu’à présent. Ceci est folie ! On ne peut donc être surpris quand certains hommes « blancs » se sentent en danger. On ne peut prétendre vouloir aider une partie de la population au détriment d’une autre. Par exemple en faisant croire que ceux qui n’ont pas aimé un film comme TLJ sont racistes alors beaucoup de ceux qui n’ont pas aimé le film sont des noirs ! On veut aussi faire croire que Trump est le président des blancs machos et racistes ! Que cet individu (que je n’apprécie pas d’ailleurs) ait parlé durant sa campagne électorale de rendre hommage aux anciens combattants (dont une bonne partie est SDF), qu’il ait parlé de ramener des boulots aux USA ou de se concentrer sur son pays avant tout, n’a sans doute pas pour les « bienpensants » poussé des personnes non blanches, non machos et non racistes à voter pour lui. Je n’aime pas Hillary pas parce qu’elle est une femme mais parce qu’elle est une psychopathe qui parlait par exemple de faire la guerre à la Chine ou à l’Iran et qui a sauté de joie quand Kadhafi est mort. En plus elle est une mauvaise perdante cherchant toute sorte de boucs émissaires pour expliquer sa défaite. Je n’aime pas Obama parce qu’il a servi de caution morale à certains pour appliquer de sales politiques en Afrique et dans le monde arabo-musulman. Cette lutte pour la justice sociale est un leurre et il serait temps que certains le comprennent. Les « maîtres du monde » cherchent juste toutes les ruses pour abuser les gens ! Il n’y a que de deux classes sociales pour moi ! Les très riches et les « pauvres ». Ces très riches vous caressent dans le sens du poil quand ils ont besoin de vous et c’est tout ! Donc il faut savoir raison garder et voir où sont nos véritables ennemis.
Abraham K 



vendredi 12 janvier 2018

Piégés !




Certains nous croient dans une « époque civilisée ». Grand Dieu, je ne sais pas ce qu’ils fument mais j’en veux. Y a-t-il plus évident que de voir que nous sommes dans une époque d’une barbarie repoussante. A moins de croire que les guerres plus ou moins récentes aient eu lieu dans une autre dimension nous ne pouvons qu’accepter ce fait. L’hypocrite occident se croit le droit de « civiliser » les peuples de « sauvages » y compris la Russie, la Chine et ne parlons même pas de l’Afrique. Donc nous devons faire face à une horrible réalité qui nous oblige à nous poser la question de savoir ce que nous devons faire.



Ma vision du monde est très simple. Une bande de parasites extrêmement rusés a mis en place un système qui lui permet de s’enrichir sans vraiment travailler. Pour moi l’endettement des pays et des gens n’est que la manifestation concrète de cette réalité. Elle (cette élite) transforme donc au gré des réalités (comme tout être rusé ils s’adaptent) les humains en esclaves auxquels elle dénie tout droit de se plaindre. Cette élite rusée a donc pour moi pour but final de réduire le monde à deux catégories : les maîtres et les esclaves. Pour cela elle doit détruire tout ce qui peut rendre des humains forts et les transformer en proie. Elle doit détruire les nations, les traditions, les religions et tout ce qui dans l’esprit des humains peut être un outil de résistance à la domination totale et absolue que souhaite cette élite. Mais cette élite étant rusée elle avance par étape mais certains de ses membres disent ouvertement ce qu’ils veulent. Ouvertement pour qui sait lire entre les lignes. Ils veulent détruire l’ordre naturel des choses pour le remplacer par le leur est ce qu’ils appellent je pense le Nouvel Ordre Mondial. Ils veulent remplacer « l’humain ancien » par « l’humain nouveau ». Et l’humain nouveau c’est un être ouvert à toutes les idées pourries de cette élite que je qualifie volontiers d’inhumaine.  



Je pense qu’il y a un ordre naturel des choses qu’on le veuille ou non. Je pense que le jour a un rôle la nuit un rôle, la femme a un rôle et l’homme a un rôle, l’enfance a un rôle et l’état d’adulte a un rôle. Je pense donc que tout a une raison d’être. Alors cette « égalité » qu’on nous vend à toutes les sauces est une foutaise et un piège dangereux. Si on veut chambouler ce qui existe on risque de provoquer le chaos et d’obtenir des humains dégénérés. On en vient à retrouver des médiocrités comme BHL qui se fait passer pour un philosophe ou un George Bush président des USA. Dans le cadre du monde actuel c’est « normal » mais dans l’ordre naturel des choses ce n’est pas « normal ». Mais c’est devenu « normal » parce que les choses ont été dénaturées. Mais les gens aveuglés car se croyant libres ne voient plus la réalité. On leur a vendu une illusion et ils s’y perdent. Dans cette illusion on leur dit que l’humain est un « dieu » qui peut tout faire y compris coloniser d’autres mondes, créer des êtres artificiels très puissants (voir le film « Prometheus ») que sont les robots et les ordinateurs, décider le sexe qu’il veut avoir et que ces enfants auront etc… On lui fait croire qu’il est un dieu qui peut dominer la nature et la soumettre à sa volonté. Un joli appât qui séduit des esprits déstructurés et sans « colonne vertébrale ». Mais que verra-t-on ? On remplacera les plantes naturelles par les OGM commercialisés par cette élite. Et donc pour se nourrir ces gens dépendront de cette élite. Certains pour x ou y raison seront obligés de prendre des médicaments à vie commercialisés par cette élite. Pour communiquer ou faire un certain nombre de choses apparemment merveilleuses on dépendra encore de cette élite. Donc au lieu d’être libre on sera entièrement soumis à cette élite qui nous plonge peu à peu dans une forme de matrice.



Je ne crois pas au hasard et je donc que cette élite a utilisé toute sorte d’outils pour arriver à ses fins. Elle a détruit les familles mettant en guerre femmes et hommes et cela a pour conséquences claires de permettre le développement de la GPA, PMA et autres donc tout bénef pour cette élite. Imaginer si vous contrôlez le « marché de la reproduction ». On a des enfants désorientés qui seront éduqués via des films, des jeux vidéo et des associations au service de cette élite. Des trucs comme « SOS enfance en danger » transforment l’enfant en rebelle qui pour oui ou non peut « attaquer » ses parents. Alors que quand on voit des pédophiles comme le cyclope des Carpates parler sans crainte de la pédophilie.. On a brisé les clans et donc fait de l’humain un être individuel donc à la portée de cette élite. Cette élite attaque sous plusieurs angles et avec une violence peu commune. La bien-pensance est de son fait et vise à empêcher les gens de penser en dehors des clous. Pour tout ou rien on vous accuse notamment dans un pays comme la France de raciste, d’antisémite (pourquoi cette distinction alors que l’antisémitisme est une forme de racisme), d’homophobe, de xénophobe etc… Donc on créé des catégories surprotégés dans le but de diviser pour régner. Si les esclaves ne peuvent pas s’unir ils ne seront pas dangereux. Quand l’humain sera entièrement isolé, déboussolé et donc faible, l’élite estimera avoir gagné.




Malheureusement le plan est très avancé que les gens le comprennent ou non. Alors certains humains résisteront c’est clair ! Quand votre corps est attaqué il se défend. Donc le but de ces élites sera de briser ces résistances de la manière la plus brutale possible. Il faut tuer les leaders peu soumis (on a vu le cas de Kadhafi), il faut faire taire les malpensants (le cas Dieudonné) de sorte qu’à ne laisser la place qu’à la « matrice ». Mais ils le savent que même dans la « matrice » il y aura toujours de la résistance qu’il faudra savoir gérer (voir le discours de l’architecte dans « Matrix »). Je pense que le seul moyen de résister est d’accepter l’ordre naturel des choses et que chacun comprenne son rôle et sa place. Non nous ne sommes pas « égaux » dans le sens où nous sommes tous différents qui par la peau, qui par le sexe, qui par les capacités innées etc… Certains trouveront cela injuste mais c’est ainsi. Vouloir lutter contre la réalité ne peut que finir mal. Je pense que ces élites sont supérieurement intelligentes mais je crois qu’elle buttera elle aussi sur la réalité et qu’elle sera ramenée d’une manière ou d’une autre sur terre.  

Abraham K 





Qui veut la paix....




Le président nord-coréen semble avoir baissé d’un ton et c’est pour certains surprenant. Je pense qu’il n’y a rien de surprenant dedans, c'est tout ce qu'il y a de plus logique. Sans doute a-t-il enfin pu avoir l’arsenal militaire qu’il voulait ainsi  qu'a-t-il pu se débarrasser de ceux qu’il considérait comme des traîtres et peut maintenant jouer les conciliants. On le traite de parano et de fou mais il est probablement l’une des personnes les plus sensées voire avisées dans un monde de fous.

L’occident se prétend le champion de la démocratie, de la liberté et des droits humains. Faut-il rappeler aux amnésiques que c’est l’occident qui a utilisé l’arme atomique contre des populations ? Quid de la destruction d’innombrables pays qui ont eu le malheur d’être trop faibles ? La Corée du nord elle-même a subi la folie destructrice des USA et s’en rappelle encore. Comment pourrait-on demander aux nord-coréens d’avoir confiance aux USA ? Et dire que les USA sont le pays le plus fourbe du monde n’est que dire la vérité. Certains ont déjà oublié la fiole de pisse agitée à l’ONU par un nègre de maison ou cette fillette qui mériterait un oscar pour son mensonge devant le congrès en 1991 ? Et que dire de l’histoire tragique et récente de la Libye ? Comment dans un tel contexte faire confiance à cet occident fourbe, pervers et dangereux ? Si les nord-coréens perçoivent les occidentaux comme des bêtes féroces ne respectant que la loi de la jungle ils auront raison. De quel droit l’occident raciste se croit-il habiliter à régenter le monde comme bon lui semble ? Et bien certains disent non et ce malgré le terrible prix à payer.

Bashar Al Assad aussi s’est dressé contre l’occident qui lui ordonnait de partir. On a vu ce que son pays a subi comme folie destructrice. Des centaines de milliers de morts, des millions de déplacés, un pays quasiment détruit et une guerre qui n’en finit pas. Et on trouvera sans une Madeleine Albright pour dire que ça en valait le coup. Est-ce donc ça « la lumière » occidentale ? Cette barbarie déguisée derrière des termes creux et pompeux ? Les dirigeants nord-coréens ont vu la Libye et en tirent les leçons. Si vous êtes faibles, vous êtes morts ! Mais si vous êtes forts tout le monde vous craint. Ce n’est sans doute pas le monde dont rêvent les nord-coréens mais c’est le monde dans lequel nous vivons et ne pas l’accepter est suicidaire. Alors les nord-coréens ont développé leurs armes devant les cris hypocrites et indignés de la communauté internationale y compris de la Russie et de la Chine qui dans le fond soutiennent sans aucun doute la Corée du nord. Sans aucun doute les nord-coréens ont atteint leurs objectifs et sont donc plus sereins. Les étasuniens prendront acte sans doute de cette réalité et vont changer leur technique d’approche. Sans doute plus de menace mais de la fourberie et de la tricherie comme ils en ont l’habitude. Ils chercheront sans doute à introduire des chevaux de Troie dans ce pays. Mais les nord-coréens en ont sans doute conscience et s’y prépareront.

Quand je m’exprime certains en viennent à croire que je suis 100% pour la Corée du nord. Non ! Je ne suis pas nord-coréen et je ne sais pas ce qui s’y passe. Mais une chose est sûre je ne fais pas confiance aux hypocrites occidentaux pour m’informer. Ce que je vois c’est que c’est un pays qui a beaucoup de terres rares, qui est à proximité de la Chine et de la Russie et donc qui serait une cible intéressante pour tonton Sam. Les occidentaux trouvent toujours un prétexte pour attaquer un pays qu’ils veulent et cela seuls les ignorants, les idiots ou les inconscients ne l’ont pas compris. Donc on espère que les discussions entre coréens aboutiront et que l’exemple nord-coréen en inspirera d’autres. Le monde est fait de pragmatisme car l’angélisme et/ou l’idéalisme ne condui(sen)t qu’à la tombe et cela Kadhafi peut en témoigner. 


mardi 9 janvier 2018

Star wars la fin du jedi !




Beaucoup de choses ont été dites sur le dernier Star Wars. Ce film divise les spectateurs. Certains le trouvent à chier (c’est mon cas), moyen et d’autres l’adorent. Je peux comprendre et respecter l’avis des uns et des autres à condition que ces individus respectent mon avis. Je vais donc parler de comment je perçois l’univers Star Wars, comment je perçois le cinéma et pourquoi je n’aime pas ce film. Je vais commencer car ça me semble plus logique par comment je perçois le cinéma et le genre de film que j’aime.

Je peux aimer un film pour plusieurs raisons notamment le scénario, la mise en scène, la musique (très importante car je ne connais aucun grand film qui n’a pas une musique magique), les personnages et l’émotion que je ressens. Je viens d’une famille de cinéphiles et j’ai grandi en regardant des films comme « les dix commandements » (de Cecile B De Mille), « Ben Hur », « Predator », « Alien », « Star Wars », « psychose » etc…. J’aime des films qui me surprennent agréablement d’une manière ou d’une autre que ce soit par le scénario, la musique, le jeu des acteurs, l’atmosphère du film, les décors ou la mise en scène. Quand un film n’arrive pas à me surprendre, il m’ennuie rapidement et même il m’agace. Je peux pardonner certaines choses à un film s’il est équilibré et/ou s’il excelle sur certains points (la perfection n’étant pas de ce monde). J’ai aimé un film comme « les dix commandements » parce que c’est un film majestueux avec une musique d’anthologie et des personnages charismatiques que ce soit Ramses (joué par un impressionnant Yul Brynner), Moïse (joué par le charismatique Charlton Heston), Nefertiti (jouée par la troublante Anne Baxter) ou Dathan (joué par l’excellent Edward G. Robinson). Le choix des acteurs a été judicieux et la direction d’acteur est exceptionnelle. Vous sentez qu’ils ont pris leur temps pour livrer un chef d’œuvre. Aussi la dernière version de Moïse qui est sorti récemment en comparaison est pour moi une abomination. La version de 1956 est peut-être ancienne mais je peux la regarder encore et sans problème car je pense qu’un grand film est intemporel. Que dire d’un film comme « Ben Hur » ! J’ai adoré ce film et la course de chars… magique. Dans les films « récents » j’ai aimé la trilogie du seigneur des anneaux. Parce que j’ai trouvé que ces films ont un souffle épique, la musique est exceptionnelle, le choix des acteurs est judicieux (donnant donc littéralement vie à des personnages impressionnants), le rythme est bon, les décors sont extraordinaires et donc ces films me transportent vraiment dans la terre du milieu ! J’ai aimé un film comme « Predator » à cause de la musique, du rythme, de la mise en scène, du choix judicieux des acteurs, le monstre terrifiant et cette incroyable tension qu’il y a dans tout le film. Quand on sait que celui-ci a été tourné dans certaines conditions on comprend tout ! Je peux dire donc que j’aime un film pour des raisons précises et quand le compte n’y est pas je sors rapidement du film et là… Mais à présent je vais parler de pourquoi j’aime la saga « Star Wars ».

Comme beaucoup de fans je suis tombé dedans à l’instar D’Obelix dans la marmite de potion magique étant enfant. Je peux même dire que Star Wars c’est mon enfance. Depuis mon enfance ce film m’a transporté dans un monde imaginaire. J’ai aimé la première trilogie parce que c’était quelque chose de novateur, que les prouesses technologiques étaient réelles, la musique était majestueuse, qu’il y avait de la romance, de l’action, du mystère, des personnages attachants joués par des acteurs charismatiques et une histoire profonde (pas juste le mal contre le bien comme certains le pensent). Certains perçoivent cette franchise comme ne servant qu’à vendre des jouets. Pourtant on y évoque le voyage initiatique du héros qui n’est autre que Luke Skywalker. Aussi les noms ont un sens et prouve qu’il y a une recherche.  Lucas a réussi à faire un mélange intéressant et qui a une certaine cohérence. Les 3 premiers épisodes de la saga sans être parfaits avaient assez de matériel pour me plaire. La prélogie n’a pas été aimée par beaucoup de fans et je peux comprendre pourquoi. Star Wars est une drogue pour certains et l’on sait que chez les drogués il y a une envie de ressentir ce que l’on a ressenti la première fois que l’on a pris une drogue. Et eux n’ont pas réussi à ressentir ce qu’ils ont ressenti quand ils ont vu la première trilogie. Pourtant par certains aspects je trouve la prélogie plus intéressante que la première trilogie. J’aime beaucoup la politique et l’intrigue de fond m’a plu. Le personnage le plus intéressant de cette trilogie est sans contexte Palpatine. Le gars a transformé une république démocratique par les ruses les plus viles et sournoises en dictature impitoyable. Il a manœuvré au nez et à la barde de ses ennemis mortels et a réussi. Et il y a aussi dans ces films un souffle épique, de la romance, de la tragédie, des personnages forts, bref tout ce que je peux aimer dans des films. Mais je peux comprendre que certains fans n’aient pas accroché car des choses comme la politique peuvent être soulantes pour certaines personnes. Je peux donc dire que les 6 épisodes de la saga m’ont plutôt plu et je pense qu’ils se suffisaient à eux-mêmes. Pas besoin de faire une suite et ce d’autant plus que Star Wars de mon point de vue tourne autour de l’histoire tragique d’Anakin Skywalker. Ce gamin idéaliste qui est devenu un monstre et qui a été sauvé par son fils Luke qui a réussi à le ramener dans la lumière à la fin. Et cette image à la fin où l’on voit Anakin redevenu lui-même aux côtés de son maître Obi-Wan et de Yoda est la parfaite conclusion pour la saga. La boucle était bouclée. Mais il fallait que le fric s’en mêle encore et vienne tout gâcher.

Quand Lucas a vendu la franchise à Disney, je me suis dit ça ne sentait pas bon. Parce que Disney ces derniers temps a tendance à produire des films légers juste pour le fric. Quand ils ont commencé à faire des films avec leurs anciens classiques comme « le livre de la jungle », j’ai compris que ça s’annonçait mal. Disney a dépensé des milliards pour acheter la franchise et l’on pouvait comprendre que ce n’était par charité mais pour en tirer des dizaines de milliards de dollars. Les deux premiers « Star Wars » produits par Disney on était en plein dans la nostalgie. Toute personne honnête reconnait que l’épisode 7 n’est qu’une copie de l’épisode 4. Il faut encore détruire une étoile de la mort, on a encore des rebelles se battant contre un empire et en plus on nous sort « du formol » de vieilles gloires de Star Wars on s’en doute pour jouer la carte émotive. « Rogue one » fait la même chose en nous ressortant des personnages emblématiques comme Tarkim, Vader ou même Léia jeune. Et ces deux films ont marché rapportant à peu près 3 milliards de dollars. Je me suis dit Ok Disney ne s’est pas foulé pour ces deux premiers films (même si « Rogue One » a développé un peu le monde des rebelles). Je n’ai pas aimé l’épisode 7 cela dit car il ne proposait rien de vraiment neuf. Certains parlent du personnage de Rey mais mis à part que c’est une fille qu’a-t-elle de vraiment différent de Luke ou Anakin ? Elle est sur une planète désertique (il pouvait la mettre n’importe où mais il fallait qu’il la mette là), elle rêve d’autres choses, la force est puissante en elle, elle est un grand pilote etc…  Si ça n’empeste pas le Skywalker ça y ressemble très (trop) fortement. Mais il est vrai qu’elle a des capacités qui en ont agacé plus d’un ! Elle sait se battre (passe encore vu les conditions dans lesquelles elle vivait), elle sait piloter le Faucon Millenium ( ????), elle sait le réparer ( ?????), elle sait utiliser la force etc… Bon je me suis dit ils vont trouver une explication intelligente dans le prochain épisode en nous dévoilant notamment des choses sur son passé. Bien que ne me faisant pas d’illusion (à force de voir des merdes sortir au cinoche on devient peu exigeant) je me disais qu’on allait voir s’ils allaient parvenir à me surprendre agréablement ne serait-ce qu’une fois. Et l’épisode 8 est sorti confirmant toutes mes craintes.

Une des raisons pour lesquelles j’aime les films est que ce s films ont des histoires qui tiennent la route or celle-ci ne tient pas la route du tout. On essaie de nous vendre une force comme le premier ordre qui dominerait la galaxie. Or dans l’épisode 6 l’empire a été décapité et vu la joie que ça susciter chez d’innombrables peuples on pouvait se dire que c’était « fini ». Mais là dans l’épisode 7 c’était comme si le temps s’était figé. On nous ressort une sorte d’empereur appelé « suprême leader Snoke », un pseudo Darth Vader qui n’est autre que son petit-fils et fils de Léia, une résistance apparemment dirigée par Léia etc… ça empeste le réchauffé mais soit après tout le manque d’imagination est un drame de nos jours mais on a appris à faire avec. Et là on tombe sur un réalisateur/scénariste qui veut nous surprendre. Alors il montre un Luke désabusé, aigri, se shoutant au lait de vache extraterrestre et n’ayant plus rien à faire de tout le monde (y compris de son meilleur ami Han Solo et de sa sœur jumelle). On se dit qu’il a du se passer des événements graves dans sa vie et qu’il va en parler. Et non on apprend juste qu’il a voulu tuer son neveu parce qu’il aurait senti en lui le côté obscur ( ????) et que celui-ci a pété les plombs (tu m’étonnes) et qu’il est allé se jeter dans les bras d’un inconnu appelé Snoke (Smoke aurait été plus approprié car c’est un écran de fumée qui disparait aussi vite qu’il est apparu). Et certains fans (des films, l’univers étendu ne m’intéresse pas) de se dire c’est quoi ce délire ? Ensuite nous avons Léia qui devait crever mais qui survit par miracle résistant à une explosion et à un passage dans le vide spatial. Je me suis dit en voyant ça OK ce film est une parodie de Star Wars. Le fait qu’il y ait beaucoup d’humour, que rien ne semble pris au sérieux (le coup de la panne d’essence est digne d’une comédie à « la folle histoire de l’espace »), que les personnages sont d’une connerie monumentale (mention spéciale à Finn et Rose) etc… Tous ces éléments m’ont fait sortir du film et de la trilogie en cours. Je pense que l’épisode 7 visait à se faire du fric en jouant sur la nostalgie. Je pense que l’épisode 8 visait à ramener la franchise au niveau des insipides Marvel avec beaucoup de comédie, de jolis effets spéciaux, des personnages pathétiques etc… Tout simplement parce que cette formule marche. Et ceci est l’antithèse du cinéma que j’aime. Pas de personnages charismatiques, pas de bonne musique, pas de souffle épique, pas de romanesque, que des blagues et de la dérision etc… Comment voulez-vous que j’aime ces films qui me font plus penser à des jeux vidéo pour enfant que pour des œuvres qui peuvent me marquer. Après avoir vu ce film je me suis dit non ce n’est pas pour moi et ça ne peut-être pour moi.

Star Wars était une belle histoire qui je le pense a pris fin avec la rédemption de Vader. Toutes les belles histoires ont une fin et celle-ci est terminée. Je pense que le reste de la saga est pour des fans d’un cinéma qui ne me plait pas. Je ne juge pas leurs goûts mais je dis juste que ce n’est pas pour moi. Je vais me replonger dans mes anciens films avec des acteurs incroyablement charismatiques, des metteurs en scène fous et passionnés et du rêve. Star Wars me vendait du rêve mais ça c’était avant. Imaginez donc d’autres mondes, d’autres civilisations, des histoires épiques et tragiques. Des références aux samouraïs (les jedi), au christ (Anakin qui nait sans père ou son fils qui n’hésite pas à vouloir se sacrifier pour le sauver) au film « la forteresse cachée » (pour les personnages d C3PO et R2D2), « Flash Gordon » (pour la cité dans les nuages dans l’épisode V), les westerns (le personnage de Han Solo est clairement un cowboy) etc.. En fait il y a beaucoup d’influences… Star Wars est donc pour moi une œuvre incroyablement riche et même inspirante. Certaines personnes disent que je n’ai rien compris à l’épisode 8 et qu’il serait une œuvre majeure. Je regrette mais je trouve que l’histoire n’a aucun sens même s’ils ne se sont pas gêné pour pomper l’épisode 4 (la mort de Luke ressemblant à celle d’Obi-Wan), l’épisode 5 (la course-poursuite, la planète casino, le traître qui fait penser à la trahison de Lando), l’épisode 6 (Kylo conduisant Rey à Snoke puis Kylo tuant Snoke). Que les personnages n’ont aucune consistance, que la musique m’emmerde et donc que c’est même un miracle que je ne me sois pas endormi devant ce film. Mais les goûts et les couleurs ne se discutant pas je leur laisse leur « chef d’œuvre » et je referme la page « Star Wars » pour de bon. De toute façon dans la bande-annonce de ce film et même dans le film lui-même on parle de tuer le passé. Je me dis donc qu'avec ce film on sort clairement de l'univers créé par Lucas pour rentrer dans celui de Disney qui domine largement actuellement le monde du cinéma (et le rachat de la Fox ne va rien arranger). Le passé (le rabaissement et la mort de Luke, l'émergence du personnage magique de Rey entre autres symbolisent cela) est mort (comme le mythe des jedi) vive le présent (un monde sans passé comme le personnage de Rey et celui de Snoke). 

MACE WINDU2019