mardi 30 août 2016

Burkini, mon beau burkini




Ainsi c’est la nouvelle polémique. Un débat sur la manière dont les femmes doivent se vêtir pour aller se baigner. Ça me rappelle cette phrase de Zemmour à Tariq Ramadan lors d’un débat au moment où ils abordaient la question du voile : « quand on va à Rome on s’habille comme les romains ». Pour dire à Ramadan que les musulmanes en France doivent s’habiller comme des françaises. Mais aurais-je envie de demander à Zemmour, est-ce que les religieuses sont des françaises ou pas ? Y a-t-il une manière spécifique de s’habiller pour les françaises ? La question mérite en vérité d’être posée !

Ce débat ramène à ce qu’est la France aujourd’hui. Je pense comme beaucoup que la France est un pays à la base de race blanche et de religion chrétienne. Mais nous savons qu’à cause des aléas de l’histoire ce pays a évolué tant au point de vue religieux qu’anthropologique. Le monde entier évolue et il est clair que la France s’est transformé comme tout le monde. Donc il me semble évident que la France s’interroge sur son identité actuelle. C’est un fait qu’il y a maintenant en France des millions de musulmans dont certains veulent vivre leur foi comme ils l’entendent. La France est un pays laïc donc chacun devrait pouvoir pratiquer sa foi à condition sans doute de ne pas empiéter sur la foi des autres. Est-ce possible ? Tout dépend de comment cette laïcité est comprise et est appliquée. Sans doute les politiciens qui ont été élus pour cela devraient régler la question. Cela serait possible si la France avait des dirigeants forts, légitimes, aimant leur pays (on peut toujours rêver) et dont les décisions brillaient par leur clarté. Or ces dirigeants sont contestés pour de multiples raisons et n’ont sans doute plus la légitimité et la force d’apporter un climat apaisé. Certaines zones en France sont apparemment de ce que je sais des zones de non droit où l’état n’y a plus sa place ! La question est donc de savoir comment l’état a pu s’arranger pour se faire éjecter de certains territoires de France. Que donc les français qui aiment leur pays se posent la question. Le problème est grave car si les gens sentent qu’ils ne peuvent pas compter sur l’état pour défendre leurs droits, ils le feront eux-mêmes avec tous les risques que cela comporte. Donc je pense qu’il est nécessaire que l’état réaffirme sa force et sa capacité à imposer le respect de la loi à tous ces citoyens qu’ils soient à « l’avant-garde de la république » ou non ! Le débat sur le burkini n’est que le symptôme d’un malaise.

Malaise de certains français de souche qui voient leur pays, leur échapper et qui ont du mal à le supporter. Ils voient de plus en plus d’arabes principalement musulmans venir s’installer dans leur pays sans oublier les africains subsahariens etc… Ils voient ces derniers faire beaucoup d’enfants et donc logiquement ils ont peur d’être submergés et d’à terme de disparaître. Cela semble en effet inéluctable et cette peur est sans doute justifiée. Pour eux le burkini n’est qu’une étape de la submersion et ils vont sans doute lutter de toutes leurs forces contre lui. Ce débat sur le burkini n’est que le prolongement du débat sur le voile et sur la burka. Et la France qui se dit pays de liberté est bien embêté. Doit-on autoriser les femmes à s’habiller comme elles le veulent ? Si oui peut-être certains se disent que la France ou du moins certaines villes françaises pourraient ressembler à l’Arabie Saoudite. Mais si la majorité des femmes qu’elles soient musulmanes ou non par exemple veulent s’habiller comme des religieuses, va-t-on le leur interdire ? Restreindre certaines libertés au nom de la liberté… Certains diraient qu’il y a la loi. En effet la loi qui doit normalement s’appliquer à tout le monde, normalement en tout cas… Seule la loi peut trancher en fait. Mais encore une fois il faudrait définir clairement les choses comme la laïcité, la liberté et…. la France ! Qu’est-ce que la France aujourd’hui ? De quoi est-elle composée ? Quelles sont ses réalités ? Et comment les français eux-mêmes perçoivent leur pays et que veulent-ils pour lui etc…

Que certains français de souche extrémistes ne se fassent pas d’illusion, la France dont ils rêvent n’existera sans doute plus. Ceux qui parlent de rémigration et autres sont de mon point de vue bien amusant. Il faudrait d’ailleurs qu’ils expliquent comment ils comptent faire. Sinon je suis d’accord avec certains qui disent que la France soit on l’aime, soit on la quitte. Mais on revient à la même chose, aimer quoi et quitter quoi. Mais aussi qu’est-ce qui est permis et pourquoi et qu’est-ce qui est interdit (idem). Tant que les choses ne seront pas claires, il y aura de la confusion et la nature ayant horreur du vide, on peut sans peine imaginer que toutes sortes d’idéologies vont combler ce vide. Donc certains voient le burkini comme une provocation surtout dans le contexte actuel qui est un conteste post-attentat terroriste. Donc ces gens voudraient des mesures d’exception pour ne pas choquer les français. Mais pour ne pas choquer quels français ? Eux ou la majorité des français ? D’ailleurs cette majorité elle en pense quoi ? Zemmour a sa vision de la France, tout comme Le Pen, tout comme Hollande etc… Chacun sans doute aimerait que sa vision s’impose, chose impossible d’où le compromis qui est la démocratie. Vox populi, vox dei dit-on, ce sera sans doute au peuple de trancher. Un débat sur l’identité française est je le pense inévitable. Un débat inclusif cela s’entend ! Que chacun vienne donner son point de vue et que le peuple tranche ! Aussi il faudra arrêter de traiter certains de fachos ou de je ne sais quoi ! Non ils ont droit à la parole, qu’ils s’expriment ! Car essayer de les faire taire ne fera pas faire taire leurs idées, bien au contraire. La victimisation est quelque chose qui marche assez bien d’ailleurs… L’exemple ayant donné par certains « avant-gardistes » de la république…


Les gouvernants de la France utilisent sans doute la polémique du burkini pour distraire la population. Mais au de là de ce fait pour moi évident, il y a bien un problème d’identité en France et il faut en tenir compte ! Faire la politique de l’autruche n’arrangera pas les choses bien au contraire. Je pense qu’il faut donc un débat inclusif avec toutes les composantes de la société française pour que certains abcès soient crevés et qu’un projet pour le futur soit élaboré. Une fois que tout sera clarifié sans doute des solutions pertinentes apparaîtront. Si la raison ne s'impose on sait ce qui s'imposera ! Mais tout ceci est question de volonté politique, malheureusement… 

Le moine des ténèbres 

Pourquoi ?





La remise en question exercice difficile s’il en est. Oui nous avons tous nos préjugés, nos idées reçues qui se sont construites au fil du temps et au gré des expériences. Alors évidemment certains restent figés dans des postures « rassurantes ». Comment leur en vouloir ? Beaucoup de gens ont besoin de repères et ce n’est pas à un aventurier comme moi de les juger. Moi j’ai toujours posé des questions et même j’harcelais feu mon père entre autres. Mon esprit n’a jamais en vérité pu rester en place…

Comprendre, comprendre et comprendre tel était mon crédo. Une curiosité maladive et un besoin obsessionnel et constant d’évasion de l’esprit. Je suis dans un voyage spirituel et les certitudes temporaires ne sont que des escales. Je me suis intéressé au nouvel âge, à l’Islam, au christianisme et à d’autres choses encore. Aussi quand on me pose une question, diverses réponses me viennent en tête et je balance celle qui me semble la plus appropriée. Je tiens compte de beaucoup de paramètres mais j’essaie de m’adapter à celui que j’ai en face de moi. Mais je l’avoue je ne suis jamais aussi à l’aise qu’avec des gens de mon espèce. C’est-à-dire des personnes dont l’esprit « plane » comme le mien voire une personne qui peut comprendre mes références. Un de mes amis marocains qui a lu certains de mes textes, m’a demandé si je ne voulais pas fumer de l’herbe pour planer. Je lui ai dit que je planais déjà bien assez au naturel pour aller prendre un « stimulant ». Et puis je n’aime pas ce qui pourrait me faire « perdre le contrôle » comme l’alcool ou la drogue. J’ai déjà assez de mal à garder les « pieds sur terre », je n’ai pas besoin de ça. Si j’aime autant la science-fiction c’est parce que ça me permet de m’évader. C’est pour ça aussi que je m’intéressais au paranormal, aux ovnis, à la théorie de la terre creuse, aux histoires sur l’amiral Byrd, la théorie des anciens astronautes et j’en passe. J’ai toujours voulu voir « au de là » et percer certains mystères. J’ai toujours voulu comprendre pourquoi certaines personnes par exemple sont prêtes à faire des sacrifices humains pour du pouvoir et des capacités extraordinaires. Pourquoi aussi autant d’artistes célèbres parlent de pratiques curieuses (1) qui semblent proches du spiritisme entre autres. Pur délire ? Pas selon mes expériences mais passons. Oui j’ai entrevu un monde au de là de nos sens et sans doute au de là de la rationalité. Ce genre de choses m’a changé à jamais. J’en suis même arrivé à la conclusion que le monde était comme une poupée russe avec diverses couches.

Un film comme « Matrix » ne pouvait que m’intéresser et il montrait « un monde » qui correspondait en partie à ce que je pensais. Mon désir maladif de comprendre le monde et certaines choses m’ont mis en conflit avec des religieux et des scientifiques. Une amie religieuse (chrétienne évangélique) m’a dit que j’étais perdu dans les ténèbres (peut-être une des origines de mon surnom ?). Une connaissance scientifique m’a demandé pourquoi je refusais d’accepter certaines vérités communément admises ce à quoi je lui ai répondu comment il était sûr que ces vérités admises ne seraient pas contredites dans un futur proche ? Il était sûr lui d’avoir toutes les réponses et d’avoir la vérité ultime ? Je dis la même chose aux religieux. Ils sont surpris quand je leur dis que j’étais croyant, que j’ai été athée puis croyant à nouveau. Ils sont choqués quand je leur dis que mon esprit parfois tourne comme une girouette face au vent. Ils me prennent pour un fou. Pourquoi ? Parce que je suis dans une quête permanente ? Parce que je veux toujours en apprendre plus ? Que je veux toucher à plusieurs sujets ? La vie est courte leur dis-je et j’aimerais savoir tant de choses, toucher tant de choses, voir tant de choses que je trouve toujours le temps trop court. Qu’ils m’excusent donc si mon esprit est aussi « fluide » ou « glissant » selon un de mes amis qui me dit que je ne tiens pas en place. Pour sûr, si je le pouvais je ferais le tour du monde. Un de mes oncles (et oui la curiosité est de famille) m’a dit aussi que s’il pouvait avoir toutes les connaissances du monde et ne vivre qu’une semaine il serait partant. Je ne suis pas aussi extrême que lui, mais bon question curiosité je n’ai rien à lui envier. L’environnement influe sur les gens et le mien a grandement influé sur moi.

Père curieux, frères curieux, oncles hypercurieux comme je l’ai déjà dit comme Obélix je suis tombé dedans quand j’étais petit. Mes tantes chrétiennes me prennent pour un bon chrétien, mes oncles musulmans parfois pour un grand musulman, les athées pour un agnostique et d’autres me prennent pour autre chose. Je suis « glissant » comme dirait l’autre et je peux parler avec tout le monde, ça a toujours fait ma force dans la vie. Certains voudraient que je juge ! Mais je ne juge pas parce que je ne veux pas être jugé. Après je suis un con d’humain imparfait avec ses gros défauts (certains jours je suis un sanguin) et ses grandes défaillances (je fais beaucoup d’erreurs). J’espère me corriger avec le temps cela dit ! Je me méfie aussi des gens trop sûrs d’eux comme Morpheus de Matrix, des fanatiques. Pourtant les questions du Meronvingien (2) auraient du éveiller sa curiosité ! Pourquoi oui pourquoi. Je peux donc comprendre pourquoi certains que je connais sont entrés dans des sociétés secrètes en quête de réponse. Un m’a même demandé si je ne voulais pas entrer dans la franc-maçonnerie ! Ce à quoi je lui ai répondu que qu’est-ce qui me prouvait que les francs-maçons étaient dans le vrai ? Leur orgueil ? Pour moi par certains aspects ils ne valent pas mieux que certains fanatiques « musulmans » ou certains fanatiques « chrétiens » ! Sûrs d’avoir la vérité et qui veulent l’imposer aux autres. Le fanatisme me fatigue ! Mais comme je l’ai déjà dit la nature a horreur du vide et selon mon expérience l’homme a besoin maladif et parfois très excessif de croire et de se raccrocher à une croyance. Son équilibre mental semble en dépendre. Et quand je dis que je n’ai pas ce besoin précis certains me traitent d’arrogant ! Certes j’ai un besoin maladif d’avoir la vérité mais en même temps c’est une quête privée et personnelle. Je n’ai pas à faire chier le monde avec ça. Même mes certitudes temporaires je les garde à présent pour moi. Que les gens prennent cette manière de faire pour de l’arrogance ça les concerne, moi j’essaie juste d’agir en mon âme et conscience. J’essaie de ne pas nuire à autrui comme je veux que les gens n’essaient pas de me nuire (peine perdue !). Mais par moment tout ce que vous dites même avec les meilleures intentions (mais l’enfer n’est-il pas pavé de bonnes intentions ?) peut se retourner contre vous. Alors je me suis fait une raison ! Et je me dis souvent que le silence est d’or…

Je me dis souvent que je n’aurais pas les réponses dans cette vie-là. Alors je fais ma quête en même temps j’essaie d’être une personne positive, aimante et prête à aider les gens quand je le peux. Etre positif au moins m’apporte concrètement du bien-être. Après que les gens pensent ce qu’ils veulent à la limite je m’en fiche. Chacun sa raison de vivre, la mienne c’est d’être positif et d’aider les gens du mieux que je peux. A l’impossible nul n’est tenu et j’ai fait cette « conception de la vie » mienne.




Le moine des ténèbres 

jeudi 25 août 2016

Hérétique



Combien de fois ai-je été traité d’hérétique, je ne saurais le dire. Certains semblent croire qu’ils ont la science infuse ou l’ultime vérité. Je doute de beaucoup de choses je l’avoue sans aucune peine. Je demande à être convaincu sur certaines choses, je l’avoue. Il y a des choses auxquelles je crois sans pouvoir le prouver simplement parce que je le ressens fortement. Mais il y a une chose qui est claire je suis pour la liberté de pensée et cela semble gêner certaines personnes. Chacun a ses certitudes et je peux respecter cela à condition que l’on respecte la manière de penser des autres.

J’ai croisé dans ma vie des croyants, des athées, des agnostiques et j’en passe. Chacun a ses raisons profondes de croire en ce qu’il croit et c’est logique. Comment pourrais-je juger une personne sans la comprendre ? Sans la connaître, sans savoir par quoi elle est passée. Il est facile de juger les gens, il n’y a rien de plus facile en fait. Mais juger les gens revient en fait à se juger soi-même car on se dévoile tel que l’on est. On préfère voir les ténèbres chez les autres pour occulter les nôtres. Car nous ne sommes que des humains avec nos faiblesses et nos défauts. En nous prenant pour Dieu nous nous ridiculisons souvent et montrons à quel point nous pouvons être vils. Ai-je la foi ? Bien sûr, je crois en un Dieu créateur Tout Puissant et qui nous jugera. Cela me donne-t-il certains droits ? Je ne crois pas ! Cela me donne-t-il des devoirs ? Oui, montrer à quel point le Dieu auquel je crois est juste et noble. J’essaie du mieux que je peux mais j’ai conscience que j’ai de grosses lacunes et donc je n’essaie aucunement de me montrer plus beau que je ne suis. Je n’ai aucun droit de juger autrui car si on devait me juger on découvrirait des choses pas très jolies car je suis loin d’être un saint. Je l’avoue sans peine et ce fait avéré ne m’autorise pas à mépriser les autres, même si je l’avoue j’ai un profond dégoût pour les pédophiles, les psychopathes et les politiciens entre autres. Mais ma foi, je pense qu’ils ont une raison d’exister comme nous avons tous une raison d’exister. Alors moi on m’a traité d’hérétique parce que je ne partage pas la foi de certaines personnes et que pire je la remets en question. Certains d’ailleurs me demandent sur quoi je m’appuie pour rejeter ces fois et je me dois d’essayer d’y répondre.

Je me base en général sur mon vécu, ma logique et ma conscience. Certains s’appuient sur la science et je leur dis que la science évolue en permanence donc se baser sur quelque chose qui émet des vérités qui changent me semble suicidaire. D’autres s’appuient sur leurs croyances religieuses et là je leur dis que chacun interprète ses croyances selon son vécu et son intelligence. Les premiers pensent que la science est quelque chose de fiable, de sûr et de clair comme les mathématiques. Sauf que par exemple dans le cas des chiffres on peut leur faire dire ce que l’on veut. Quant aux études scientifiques elles sont menées et interprétées par des humains qui sont des êtres imparfaits et faillibles. Donc de mon point de vue on ne peut se fier aux humains pour avoir toutes les réponses. Je me méfie donc de tout ce que les humains disent et pensent, je les soumets au doute raisonnable. Ce n’est pas les mépriser que de penser ainsi c’est pour moi faire preuve de bon sens. J’ai vu trop de mensonges, de tromperies, de tricheries pour pouvoir faire confiance les yeux fermés à l’humain. Et cela certains ne l’acceptent pas. Ils veulent imposer leur point de vue car pour eux c’est la vérité et celle-ci ne peut souffrir d’aucune contestation. Ils deviennent donc des fanatiques violents et grossiers qui ne supportent pas que d’autres aient des croyances qui vont à l’encontre des leurs. Pour moi le fanatisme est l’ennemi de la raison, mais trop d’humains le sont et on ne peut donc être surpris de vivre dans un monde si instable et violent. Moi je crois en certaines choses mais je me dis que ce sont peut-être des croyances éphémères qui changeront au gré de mes expériences et de mon vécu. Ces croyances valent-ils que je sois violent pour elles ? Je pense que chacun doit se poser ces questions ! Alors s’il plait à certains de me traiter d’hérétique, je leur demanderai de sonder leur âme pour savoir s’ils sont sûrs d’avoir la vérité. Ou alors ils ont une foi aveugle en quelque chose qui pourrait être un mensonge. Moi j’ai des doutes et probablement jusqu’à ma mort il en sera sans doute ainsi.

Je douterai toujours d’avoir raison et donc je me donne la possibilité d’écouter ce que les autres ont à dire. Ils ont sûrement vu des choses que je n’ai pas vu, entendues des choses que je n’ai pas entendues et expérimenté des choses que je n’ai pas expérimentées. Pas sûr qu’ils me convainquent mais sûrement me feront-ils évoluer et relativiser ce en quoi je crois. J’ai vu tellement de choses, vu tellement d’opinions différentes que je ne peux nier que bien souvent je suis dans la confusion. Mais cela me montre que j’ai encore beaucoup de choses à apprendre et à comprendre et qu’en fait je suis un ignorant. Le reconnaître ne me pose aucun problème car après tout je suis un être imparfait et cela ne fait que me le montrer clairement et sans aucune ambiguïté. Pourquoi avoir peur de se remettre en question ? Parce que l’on aurait peur de se perdre dans un labyrinthe si complexe que l’on ne retrouvera pas son chemin ? Pour moi la vie est un voyage vers une destination et dans ce voyage nous devons apprendre, rencontrer des gens et nous muer telle une chenille qui devient papillon. Peut-être que certains sont très à l’aise avec certaines croyances, alors tant mieux pour eux. Mais alors au lieu de mépriser les autres ils devraient partager leurs connaissances dans la joie et la bonne humeur et non agresser les autres et vouloir les écraser. Car une personne qui est à l’aise avec ses croyances est apaisée et a une présence rassurante. Mais une personne qui n’est pas sûre de ce en quoi elle croit mais pour x ou y raisons veut s’y accrocher telle à une branche pour ne pas « tomber » est violente comme une personne qui lutte pour sa survie. Ainsi quand je croise certaines personnes fanatisées on jurerait des bêtes blessées prêtes à tout pour ne pas « périr ». Le chemin de la violence tel le côté obscur est facile, le chemin de la paix et de l’amour est difficile et vous pouvez y perdre la vie. Mais c’est le chemin de la paix et de l’amour qui m’attire le plus.

L’amour est quelque chose de difficile à comprendre mais qui pourrait nier qu’il est réel ? Quiconque a vu une mère s’occuper de son bébé sait qu’il est réel, cet amour. L’amour est peut-être la seule chose en laquelle je crois de manière absolue. Et face à une telle merveille tout le reste me semble bien fade. L’humain a besoin d’amour aussi s’attache-t-il par moment de manière irrationnelle à certaines choses. L’humain a aussi besoin de paix aussi peut-il rechercher cette paix dans une croyance particulière et se sent prêt à tout protéger cette « paix ». Mais est-il en paix pour autant ? Pourquoi se croit-il obliger d’agresser pour protéger « son havre de paix ». Que ce havre de paix soit une croyance religieuse ou une croyance scientifique. Il a besoin de s’attacher et de croire en quelque chose sinon il ressent un grand vide. Et je pense que c’est la peur de ce grand vide qui le rend violent. Certains vivent sur terre un enfer et leur seule espérance est un paradis dans l’au de là ! Ils sont prêts à tout pour protéger cette croyance quitte à commettre les pires abominations. Moi je ne suis prêt à aucune abomination pour défendre mes croyances. D’un parce que je pense qu’elles vont évoluer de deux parce que je pense que la violence n’engendre que la violence. Je crois aussi dans un paradis dans l’au de là mais qui s’obtient en posant de beaux actes, en aidant les gens et en donnant de l’amour. Je ne crois pas en la force et à la violence. Je peux parler de ma foi cela dit si cela intéresse la personne avec qui je discute. Si cela ne l’intéresse pas, tant pis ! Alors on me traite d’hérétique, si cela peut faire plaisir à celui ou celle qui me traite de la sorte tant mieux. S’il n’y a que ça pour leur faire plaisir, ainsi soit-il.

Oui ils peuvent me traiter d’hérétique parce que je ne partage leur manière de voir de chose. Sont-ils prêts à me connaître, à me comprendre avant de me juger ? Ou pensent-ils qu’il faut juger de la taille d’un iceberg en voyant qu’un petit bout ? Pensent-ils qu’il faut juger une personne pour une opinion spécifique sur un sujet précis ? Autrement dit jeter le bébé avec l’eau du bain ? Pour moi l’être humain est complexe et donc nier cette complexité est la plus dangereuse des approches. Les raccourcis je les ai déjà empruntés et je sais où ils mènent. Mais c’est à chacun de suivre son chemin et de trouver sa voie en bannissant la facilité.



Une élection de "symboles" ?



Je suis certaines discussions aux USA sur l’élection présidentielle plus par curiosité qu’autre chose. Je vois que certaines personnes des minorités pensent qu’Hillary est une « amie » qui leur veut du « bien ». Comme Obama le mulâtre à la voix de prédicateur voulait aussi leur bien. Peuvent-ils analyser froidement la vérité et voir réellement et en se basant sur du « concret » qui sont ces gens qu’ils adulent comme des « stars » ? Mais il est vrai que la « starisation » de la vie politique étasunienne est une réussite et que l’élection est un show permanent.

Certains afro-étasuniens pensent que Trump est raciste, comme sans doute certaines étasuniennes pensent qu’il est sexiste etc… Trump dit à certaines minorités qu’est-ce qu’elles ont à perdre en essayant quelque chose de « nouveau » (1). Oui car à Trump on peut en effet laisser le bénéfice du doute, chose qu’une personne sensée aurait du mal à faire avec Hillary Clinton. Mais les USA sont le pays du rêve, alors il est permis de croire aux miracles surtout en politique. Mais les afro-étasuniens, qu’ont-ils gagné avec un mulâtre à la maison blanche ? Plus de boulots ? Plus de considération ? Oui quoi au juste ? Certes d’un point de vue symbolique ça a été très fort comme ce le sera de voir une femme à la maison blanche, mais après ? On ne se nourrit pas et on ne vit pas de symbole ! La réalité est têtue, sale et violente. Elle a un passif et on peut croire que dans une démocratie digne de ce nom, les citoyens devraient s’intéresser à la personne pour laquelle ils votent en ne se fiant point à ce qui se dit la campagne électorale. Mais est-ce bien une démocratie, le débat tourne pour ma part à ce niveau.  

Je pense que la question mérite d’être posée en effet. On me dira que les gens votent librement et qu’il y a deux étapes à savoir les primaires et le vote final. Sauf que pour être connu dans ce pays, il faut être visible et être visible demande de gros sous. Il est donc nécessaires d’avoir des financiers puissants qui l’on s’en doute ne jettent pas leur fric par la fenêtre. Tout tourne fatalement autour du fric et l’on parle alors de ploutocratie, ce que les rêveurs et autres « déconnectés » refusent de voir. Par leur naïveté et leur aveuglement ils cautionnent un système qui finira par les dévorer ! Il serait temps qu’ils posent les pieds sur terre et voient les choses en face. De tout rêve aussi beau et long soit-il on finit par se réveiller. Comme ont été obligés le faire ces jeunes militaires pleins d’idéaux qui sont allés au Viêtnam ou en Irak. Réveils tragiques qui ont donné des films comme « Né un 4 Juillet » (2) ou « Platoon » (3), réalisés par un ancien du Viêtnam. La gifle de la réalité est impitoyable surtout quand on fait la politique de l’autruche. Mais malheureusement l’humain semble aimer la facilité et n’aime pas se casser la tête pour affronter la réalité.

Alors certains diront que Trump n’est guère mieux qu’Hillary. Je n’ai pas dit qu’il est mieux qu’Hillary, je n’en sais rien en vérité. Mais n’y a-t-il que deux candidats dans cette élection ? Deux candidats visibles comme d’habitude ! Certains ont oublié que quand Obama a été élu il y avait plusieurs candidats (4) dont des noirs comme Cynthia McKinney (5), une activiste bien connue mais curieusement peu soutenue par les féministes et autres droit-de-l’hommistes. Qu’espérer donc d’une élection où le choix se restreint pour une question de sous ? Une élection douteuse comme on a pu le voir en 2000. Mais dit-on, on a ce que l’on mérite et les Etats-Unis auront sans aucun doute le dirigeant qu’ils méritent. Les féministes se féliciteront sans doute de l’élection d’Hillary Clinton simplement parce que sa victoire sera une grande victoire féministe. Si la vie pouvait être si simple… Mais cette élection montrera sans doute clairement et sans ambiguïté ce qu’est une élection « démocratique » aux USA.

5)   https://fr.wikipedia.org/wiki/Cynthia_McKinney

Partir....



Fuir loin de ce monde qui ne me laisse qu’un goût amer dans la bouche
Fuir loin de ces regards, actes et paroles si louches
Je vois le diable dans tant de journalistes et d’hommes politiques
Pour moi la situation est critique et s’approche cette fatidique
Prédit par les prophètes et tant d’humains au service de Dieu
Peut-il en être autrement avec toute cette perfidie et ce double jeu
Quand l’occident prétend combattre les terroristes
Et ceux-ci se multiplient comme des rats, fils
Comment ne pouvez-vous voir tous ces mensonges et sales coups
Comme toujours pour une sordide histoire de sous
Les enfants de Mammon, pour le fric sont comme fous
Ils n’ont plus d’âme et pour combler ce vide sidéral, détruisent tout
Je ne veux pas de ce monde infâme destiné aux flammes
Flammes de la guerre, de la misère et des pires drames
Je regarde ailleurs, je regarde vers l’au de là
Si je quitte le monde dit civilisé que cela ne te surprenne pas
Car au de là des apparences c’est encore et toujours la loi du plus fort
La où je cherche la loi du plus juste mais ici bas c’est un tort
Tant pis j’irai là où je pourrai avoir la paix
Là où les gens ne recherchent que l’amour et la vérité
Là où ont un sens des mots comme sincérité et amitié
Si ça n’existe pas ici-bas, j’attendrai patiemment le grand voyage
En essayant envers et contre tout d’appliquer les résolutions les plus sages  
Je laisse ce monde de violence et de mort à ceux qui s’y plaisent
Dans les livres sacrés j’ai déjà trouvé les paroles qui m’apaisent
Dommage que cela touche si peu d’humains d’où un monde infernal
Ayant perdu espoir que la majorité des humains tournent le dos au mal
Je m’en vais et les âmes de paix emprunteront sans doute le même chemin
Car les épris d’amour et de paix ont sans aucun doute le même destin
Celui de ceux qui par la grâce de Dieu goûteront au divin festin

Celui où la paix, la joie, l’épanouissement et la vraie justice n’ont pas de fin 

mercredi 24 août 2016

Un monde répugnant



Fabius disant que « Al Nosra fait du bon boulot » résume toute l’horreur d’un monde basé sur la tromperie, la foutaise et l’abomination. Parce qu’une guerre a été déclenchée soi-disant contre Al Quaïda, organisation qui serait à l’origine de la tragédie du 11 septembre 2001. Des centaines de milliers de gens sont morts à cause de cette guerre sans compter les millions de vies qui ont été détruites. Et là le ministre des affaires étrangères vient se satisfaire de l’action de ce groupe terroriste en Syrie. De qui se moque-t-on ? Cela est clair sauf pour des niais qui croient encore que ces monstres en ont quelque chose à foutre d’eux. Des idiots utiles qui ne se réveilleront que quand la merde de leurs élites aura des répercussions concrètes sur leur vie.

Nous avons essayé de les mettre en garde mais on nous traitait de complotistes, de conspirationnistes voire d’agents de l’extrême-droite. Qui sommes-nous ? Des gens qui essaient de relier les pièces du puzzle et essayons de comprendre pourquoi il y a autant de choses insensées dans le monde. La conclusion que nous avons tirée est qu’une bande de psychopathes veut le pouvoir total et absolu. Les gens pensent que nous délirons mais que disons-nous finalement de si extravagant ? Que des gens complotent pour avoir plus de pouvoir et s’assurer une domination totale et permanente ? Mais il suffit de lire certains propos et de voir certaines déclarations.  Et ces gens qui veulent les guerres sont souvent riches, en tirent profit et ne sont pas directement impactés par ces désastres. Bush, BHL, Soros et tant d’autres sont des exemples « parfaits » de ces personnes. Et ils ne se cachent même pas ! Malgré cela certains continuent à boire des mensonges qui causent des abominations. Ce monde aura ce qu’il mérite c’est tout ce que nous pouvons dire. Pourquoi les gens ne se réveillent pas ?

Sont-ils hypnotisés ? Sans aucun doute ! Difficile de croire que des gens des élites qui ont de « tels moyens » ne mettent pas en place des systèmes pour contrôler les esprits. Le fric permet tout ou presque et ces gens n’en manquent pas ! Les journalistes sont des « putes ou des chômeurs » comme diraient l’autre et la France est l’endroit parfait pour constater ce fait. La pensée unique se porte bien à un point où ça en devient nauséeux et nauséabond. Personnellement regarder la télévision nous donne la nausée, tellement ces gens nous répugnent. Journalopes, politicards et autres quand nous voyons ces gens, nous voyons le sang de toutes leurs victimes. Mais ce qui faut leur reconnaître c’est qu’ils ont suffisamment étudié le comportement humain pour savoir comment manipuler les gens. Evidemment certaines personnes ne tolèrent plus ces mensonges et même pour eux ils envoient des agents pour les séduire. Nous ne croyons ni en Alex Jones, Alain Soral et tant d’autres. Nous ne disons pas qu’ils ne disent pas de vérité. Le bon manipulateur pour être efficace doit dire certaines vérités. Donc nous ne fions pas plus à la dissidence qu’aux adeptes de la bienpensance. Cependant nous essayons de voir ce qui nous parait sensé et pertinent. Par contre nous sommes arrivés à la conclusion que les élites dirigeantes mentent quasiment tout le temps et donc ne sont aucunement fiables.

Nous sommes des conspirationnistes et partant de là nous disons que les élites ne peuvent nous surprendre dans le mal. Qu’on nous dise que ces gens participent à des orgies, qu’ils font des actes de pédophilie ou des rituels sataniques, cela ne nous surprendrait pas. Cependant il est vrai que des preuves seraient nécessaires pour étayer ce genre d’accusations. Mais celui qui veut avoir des preuves, nous lui souhaitons bon courage. Et même si des preuves étaient apportées, les médias pourraient les étouffer à moins que certains intérêts des élites veuillent faire tomber une personne spécifique comme DSK par exemple. Nous pensons aussi qu’il y a des guerres sauvages parmi les élites et quand celles-ci débordent, il y a des victimes forcément. Nous affirmons que pour entrer dans ce « cercle », il faut montrer « patte blanche » et se soumettre à des règles précises un peu comme on le ferait dans une société secrète. Si vous ne voulez pas vous plier aux règles vous en subirez les conséquences. Nous pensons que donc ces « élites » peuvent dire certaines vérités mais il y a des lignes rouges à ne pas franchir. Sinon on vous « détruira » littéralement. Mais là encore il convient d’être prudent car avec ces manipulateurs, il faut se méfier de tout même de ces gens qui se jouent les « rebelles ». Il n’y a rien de plus facile que de caresser les gens dans le sens du poil pour les amadouer. Et cela nous le voyons de toute façon tous les jours à la télé par exemple avec des films, des séries, la publicité etc…


Les gens sont noyés dans la bêtise et la futilité pour ne pas penser à autre chose. Les bons sentiments aussi et des fadaises du genre « droit humain », « liberté » etc… On demande aux européens d’accueillir à bras ouvert les désespérés du bout du monde. On les culpabilise en leur disant que s’ils n’accueillent pas ces « pauvres gens », ils sont des monstres. Quand on dit que la destruction est en marche on nous traite de complotistes. Mais la vérité ne pourra être éternellement masquée et tôt ou tard les gens qui réfléchissent comprendront que leurs élites sont leurs ennemis déclarés. Question de temps rien de plus ! 

Les cybermoines 

lundi 22 août 2016

Au de là de la raison




« Etre raisonnable », on m’a seriné avec cette pensée toute ma vie. Ne fais pas ci, ne fais pas ça, ne crois pas en ceci, ne crois pas en cela ! Sauf qu’à un moment donné je dis stop ! Je veux faire mes propres expériences, quitte à me casser la gueule. Ne croyant pas au hasard, je ne crois pas que j’ai eu cette curiosité maladive par hasard. Ma manie de vouloir comprendre m’a posé certains problèmes d’ailleurs, mais c’est plus fort que moi. Pourquoi et comment sont deux questions qui reviennent souvent dans mon esprit. Pas étonnant alors que je me sois intéressé à beaucoup de sujets considérés comme tabous ou « casse-cou » et que je suis allé vers certaines personnes controversées, qu’elles soient accusées d’être des révisionnistes (pour moi tout historien devrait être), illuminées ou je ne sais quoi d’autres. Pour moi la vie est une série de découvertes qui ne devrait en principe jamais s’arrêter !

Oui je cherche à comprendre. J’ai toujours cherché à comprendre pourquoi certaines personnes croyaient en Dieu. Et c’était encore plus fort quand j’étais athée. Pourquoi croire en ce que l’on ne voit pas, l’on n’entend pas bref ce que l’on ne perçoit pas ? Mon père était un grand musulman dont la foi n’a cessé de grandir. Il nous a bien sûr imposés sa croyance que l’on a plus ou moins accepté à l’époque. Depuis moi je suis devenu plutôt croyant « indépendant », un de mes frères est chrétien évangélique, un autre est catholique et un autre est musulman. Mais tous cependant nous sommes assez ouverts, peut-être parce que notre mère est catholique et que notre père dans notre jeunesse nous a donné l’ouverture d’esprit. Il s’intéressait à des sujets comme celui de Nessie (1), mais aussi les extraterrestres etc… Quant à mes oncles, ils ont toujours été fascinés par la science-fiction, les complots, les extraterrestres ou ce genre de sujet. On peut donc dire que comme Obélix, je suis tombé dans la marmite quand j’étais bébé. Avec un esprit aussi ouvert je m’intéresse donc à tout. J’ai souvent changé d’avis sur les sujets si bien que certains ne savent par moment plus en quoi je crois. Je leur réponds que je me considère comme un malvoyant en plein brouillard et donc j’avance à tâtons. Cependant je vomis le conformisme même si je peux le comprendre et que j’essaie de « traiter » avec lui. Mais ai-je le choix ? Les gens sont toujours conformistes sur un sujet ou un autre. Et j’ai trop vu des gens devenir agressifs quand on les bouscule dans certaines croyances. Moi au contraire j’aime qu’on me bouscule dans mes croyances, car ça m’oblige à me bouger le cul et ça me donne aussi un autre point de vue. Mais c’est ainsi les gens ont peur du changement, car le changement c’est l’inconnu. Or moi l’inconnu, j’adore !

C’est sans doute une raison pour lesquelles à un moment donné, je lisais surtout des bouquins de SF. J’ai adoré aussi les Lovecraft (2), Robert E Howard (3), Robert Silverberg (4) etc… Au grand dam de ma mère moi et mes frères étions fan de Star Wars, Terminator, Aliens, ET l’extraterrestre, Invasion Los Angeles, Halloween, les films de zombies etc… La vie quotidienne m’ennuyait et elle m’ennuie toujours d’ailleurs. J’ai toujours eu horreur de la routine, des idées reçues, des préjugés et des pensées conformistes. Je cause en général avec tout le monde, athées, croyants, agnostiques etc… Car ce qui m’intéresse ce sont les idées et la compréhension que les gens ont du monde qui nous entoure. Cependant je n’apprécie pas trop les sociétés secrètes et ce qui est occulte. J’estime que le savoir devrait être partagé et enseigné gratuitement. Je partage en général ce que je sais de manière bénévole, mais il faut croire que c’est une manière de voir particulièrement marginale. Alors quand j’étais approché par des francs-maçons, je les ai envoyés promener. Ils ont essayé de me dire que ce que j’ai lu ça et là sur le net, c’était n’importe quoi. Je leur ai alors répondu que je n’aime pas les choses occultes et les trucs faits dans l’ombre. Je suis en général quelqu’un de sincère et tromper les gens me répugne. Mais ils n’ont pas cédé et compte sans doute sur mon incroyable et insatiable curiosité pour essayer de « m’accrocher ». Alors oui je veux savoir ce qu’il y a vraiment dans ses loges maçonniques mais sans pour autant être lié par un quelconque serment qui m’empêchera de faire ce que j’ai envie de faire. Car je n’ai jamais aimé les entraves et les choses peu ou pas claires. Or pour moi la franc-maçonnerie n’est pas claire, pas claire du tout. Et quand on voit le nombre de maçons à des postes-clés qui font des choses troubles et troublantes … Ma curiosité m’a en vérité poussé à essayer de comprendre le monde dans lequel je vivais. Et plus j’ai creusé plus j’ai été dégoûté et intrigué.

J’ai constaté que beaucoup de puissants croient en des forces invisibles et font des rituels pour le moins curieux. Alors je me suis demandé : pourquoi ? Ils semblent convaincus que ces rituels leur donnent du pouvoir et des capacités incroyables. J’ai moi-même croisé des médiums et des spirites. On a vu des choses incroyables, comme des spirites acquérir des forces surhumaines et révéler les secrets des personnes qui rentraient dans leurs maisons. On a vu des forces invisibles s’en prendre à des personnes. Bien sûr on me dira qu’il y a des explications rationnelles à cela, sauf que tout le monde n’a pas la même définition du terme « rationnelle ». Mais nous savons ce que nous avons vus. Pour moi il y a des choses qui sans doute n’ont pas encore été expliquées. Est-ce que je pense que des êtres que nous ne pouvons percevoir nous entourent ? Mais certainement ! Qui sont-ils ou que sont-ils, pour moi ce sont des bonnes questions. Jusqu’à peu j’étais convaincu que les extraterrestres étaient des êtres venant d’autres mondes. J’ai même rigolé quand un de mes amis musulmans m’a dit que c’était sûrement des djinns (5), une croyance répandue chez certains musulmans s’intéressant à la question. Mais avec du recul et des recherches, je pense qu’ils existent bien mais ne sont pas ce qu’ils disent. Et plusieurs chercheurs dans le domaine comme Jacques Vallée (6) pensent aussi comme cela. Bien sûr mes amis chrétiens pensent que ce sont des anges déchus (7) qui veulent séduire et détruire les humains. Tous ces avis m’intéressent et je ne juge pas, je veux juste savoir ce qui les a poussés à croire cela. De toute façon un livre comme la bible ressemble par certains aspects à une œuvre de science-fiction et que dire de livres comme le livre d’Enoch (8) qui parle par exemple de ce qui ressemble à une invasion extraterrestre. Alors je trouve la bible et les livres apocryphes fort intéressants et racontant une histoire qui m’intéresse. On pourrait dire que ce ne sont que les passions d’un passionné de science-fiction.

Le meilleur moyen pour moi de pousser à m’intéresser à un sujet est de me dire de ne pas m’y intéresser. Et s’il y a des choses qui dépassent l’entendement de certaines personnes ce n’est pas mon cas. Qu’une personne croie en quelque chose n’est pas un problème, mais ce qui m’intéresse ce sont les arguments que cette personne avance. Les puissants de ce monde se donnent souvent un mal de chien pour ne pas que nos pensées s’égarent hors des sentiers battus. Ils ne veulent pas que nous remettions en cause certaines croyances bien établies. Et ils considèrent les libres penseurs à la limite comme plus dangereux que des criminels de haut niveau. Et regardons comment ces dégénérés ont défendu le pédophile Polanski (9), c’était tout bonnement scandaleux. Ces mêmes dégénérés qui viennent parler de théorie du genre et ce genre de choses (10). Les gens sont d’ailleurs surpris quand quelqu’un d’aussi ouvert que moi dit qu’un homme est un homme et une femme est une femme. Deux êtres différents aux capacités spécifiques mais ô combien complémentaires. Je trouve que cette différence entre les deux sexes est une richesse. Vouloir à tout prix gommer les différences est je le pense une hérésie, une folie. Mais l’humain semble-t-il ne veut en faire qu’à sa tête et ne s’arrêtera sans doute que quand des catastrophes dépassant son entendement le freineront.

Moi je considère souvent au de là de la « raison ». J’entends par raison, ce que le consensus général considère comme « raisonnable ». Si pour certains il est raisonnable de ne pas se poser des questions sur des sujets tabous c’est leur problème. Je me pose des questions et il faut que j’aie des réponses. Je ne compte imposer à mon esprit aucune limite et si ça gêne certaines personnes tant pis. Je ne crois pas avoir fait du mal à certaines personnes. Je ne cherche la vérité que pour moi et pour personne d’autres. Si certains trouvent que ce que je fais, dis ou écris est intéressant tant mieux, sinon tant pis. Nous venons sur terre « seuls » et nous repartirons de la même manière donc je le pense à chacun de rechercher sa vérité sans entraver les autres du moment que ceux-ci ne tuent pas, ne violent pas ou ne font pas des abominations dans leur quête de vérité.


Le "visage de la terre"



Le débat qui agite beaucoup de gens est celui de la terre « plate ». Sans forcément adhéré à cette « vision du monde », ma manière d’appréhender les choses est assez proche de celle de Roch Sauquere (1), je pense bien évidemment que la NASA et associés nous cachent des choses quant à la forme de la terre. Les images curieuses que la NASA nous montrent ne font que renforcer le malaise tout comme pour certaines personnes les déclarations de l’amiral Byrd (2) entre autres. Car se poser constamment des questions, remettre en cause certaines vérités établies ou consensuelles, me semble être une démarche sensée car au fond qui nous dirige ? Roch Sauquere dit et je l’approuve que la vision du monde que l’on nous donne est une vision de militaires, ce que je partage tout à fait. Trop est en jeu et les élites veulent contrôler la connaissance qui est la source de leur pouvoir. Peut-être que nous n’aurons jamais la vérité, mais cela ne m’empêchera pas de la chercher !

Depuis petit, les questions assaillent mon esprit quant à savoir dans quel monde nous vivons ! J’ai dévoré des livres quand j’étais plus jeune pour savoir. Pour moi la NASA nous disait la vérité et la terre, l’espace étaient ce qu’on nous disait. Bien plus tard j’ai vu ces documentaires qui remettaient en cause l’épopée lunaire (3) et là ça été comme un « big bang ». Le doute s’est insinué et telle une idée du film « inception » (4) il a fait son chemin. A-t-on marché vraiment sur la lune ? Bonne question et les questions ça me connait. Alors on nous dit qu’en 1969 les étasuniens auraient quitté notre bonne vieille terre et serait aller se poser sur un autre astre. Un vrai exploit et qui relèverait presque de la science-fiction quand on voit toutes les difficultés que ça implique. Mais après tout certains diraient qu’ils avaient des cerveaux comme l’ex nazi Wernher Von Braun (5) et ils avaient des moyens considérables issus de la vision politique du président Kennedy (6). La question était donc liée à la faisabilité technique d’une telle aventure et c’est là à mon avis que devrait se situer le débat. Ont-ils pu développer les moyens techniques de faire cela si l’on reste dans la configuration classique du système solaire ? Il s’agit d’un sacré défi tout de même ! On parle donc d’un globe énorme qui est entouré dit-on d’une ceinture de radiation qu’il faut traverser pour atteindre un autre globe énorme situé lui à 300.000 kilomètres de distance du premier globe. Un débat furieux à ce sujet est engagé, auquel je ne prends pas par parce que je suis pas techniquement outillé pour cela. Mais je fais appel à ma logique et à ma raison. Et concernant les ceintures de radiations de Van Allen, la récente déclaration d’un membre de la NASA jette le trouble (7) et conforte ceux qui pensent que la mission Apollo est du flan dans leur certitudes. Donc on se dit qu’il est possible que la NASA ait menti. Si tant est qu’elle ait menti sur quoi d’autres aurait-elle menti ? Et oui quand le doute s’installe difficile après de l’évacuer. Mais certains se demandent pourquoi elle aurait menti et la réponse me semble évidente.

Supposons que vous êtes en pleine guerre de propagande (pour notamment la domination idéologique sur le monde) et que vous vous rendez compte que vous ne pouvez pas atteindre un objectif qui est celui d’atteindre la lune. Que faites-vous ? Vous dites la vérité ? Ce qui serait désastreux ou vous mentez ? Ceux qui connaissent la politique savent quel est le chemin évident pour les politiciens. Car mentir permet de flatter l’égo du public pour l’amadouer et en plus de se glorifier face à un ennemi à savoir l’Union Soviétique qui est elle-même en pleine propagande. Il faudrait alors faire une grande supercherie. Donc à chacun de s’interroger est-il plus simple de faire une telle tromperie ou de réaliser un tel exploit. Pour ma part l’option de la supercherie est tout à fait possible et ne serait pas surprenante. Evidemment certains se demanderaient pourquoi l’Union Soviétique n’aurait pas parlé de cette supercherie. Nul n’est dans le secret des dieux et nul ne sait quels obscurs secrets se cachent derrière le rideau. Nul ne sait aussi si les puissants du monde étaient réellement opposés ou tout ceci n’était qu’une farce pour tenir leurs peuples et s’enrichir au passage. Au de là du combat de coq public que se passait-il derrière le rideau ? Je ne me fais guère d’illusions quant à la perversion des humains de pouvoir et leur capacité de tromperie. Evidemment l’humain serait fier d’accomplir de tels exploits et les politiciens savent comment jouer sur les sentiments des gens pour arriver à leurs fins. Donc si on part du principe que les étasuniens et associés ont menti sur l’épopée lunaire on en vient à se demander sur quoi d’autres ils auraient menti. Et là donc certains ont remarqué que les images de la terre depuis l’espace sont fausses, Roch Sauquere et d’autres (1) en parlent très bien d’ailleurs. Donc la question que je me pose est qu’ont-ils à nous cacher ? La terre serait très différente de ce que l’on pense ? Il y a des menaces que l’on ne doit pas voir ? Il y a un danger à aller à certains endroits ? Mentir ne gêne pas les élites, donc la question que je pourrais me poser est pourquoi !

Pourquoi dit le mérovingien de Matrix (8) est la seule source de pouvoir. La connaissance est le pouvoir ceci est évident, qui pourrait l’ignorer ? Donc pour moi cette obligation de nous maintenir dans l’ignorance est sans doute vital pour des gens qui entendent se maintenir au pouvoir. Pourquoi ne disent-ils pas la vérité pour aller faire les guerres ? Si on suit cette logique, ils ont intérêt à mentir pour faire avancer leur agenda. Les gens diront qu’il s’agit de gros mensonges ! Et alors ? Bush a menti pour aller faire sa guerre avec les conséquences dramatiques non seulement pour les peuples attaqués mais aussi pour des dizaines de milliers de très jeunes étasuniens. Est-il en prison ? Risque-t-il quelque chose ? Donc pour ma part je pense que dire que les politiciens ne mentiraient pas pour quelque chose pareil c’est faire preuve d’angélisme. Donc je pense que c’est à chacun de tirer ses conclusions et de se demander quels sont les limites des mensonges. Alors certains pensent que le gros mensonge est que la terre est plate, qu’elle est recouverte par un dôme incassable et que nos élites le savent. Des personnes pourraient demander pourquoi les élites ne disent pas la vérité, après tout qu’est-ce que ça leur coûterait. Et bien il faudrait d’abord savoir ce que les élites pensent savoir de la manière de raisonner des humains. Et même vous, imaginez que demain on vous apporte la preuve irréfutable que la terre est plate, que se passera-t-il dans votre esprit ? Ce serait un terrible changement de paradigme ! Mon esprit peut le supporter puisque de toute façon je pense que nous sommes dans une matrice et que notre vie ici est limitée dans le temps. Pour moi donc dans tous les cas on ira ailleurs donc savoir dans quoi nous vivons m’intéresse fortement et ne m'effraie nullement. Pour les autres je ne sais pas ! Concernant les politiques on en revient à la même question cela dépend sans doute du secret et de l’impact qu’ils pensent que cela aurait sur les esprits des masses. Peut-être que les gens comprendraient qu’ils n’ont en fait pas besoin d’eux et là…

Beaucoup de questions et peu de réponses. Certains me diront qu’ils ont la certitude que la terre est ronde en me sortant telle étude, telle découverte, telle perception etc… D’autres me diront qu’ils ont la certitude que la terre est plate. Moi je suis dans la recherche donc je n’ai pas d’avis définitif. Pour sûr je n’aime pas les extrémistes et j’ai du mal à garder mon calme avec eux. Je pense que c’est à chacun de faire ses recherches, de rechercher sa vérité et de trouver ce qui apaise sa conscience. Personnellement je n’ai pas peur de l’inconnu et j’ai toujours voulu savoir. Si nous sommes sur une terre plate mon esprit l’acceptera et idem si c’est le contraire. Les élites ne nous montrent que ce qu’elles veulent que nous voyions sur cela au moins nous pouvons être d’accord. Après il y a tellement de choses qui nous échappent que nous ne pouvons qu’être dubitatifs.



Damien




Malédiction, le sort qui nous est jeté prend forme
Ils changent tout imposant d’étranges normes
Prennent les paroles du fils et atrocement les déforment
Un film, un nom, beaucoup est dit c’est certain
Ils donnent des indices sur le monde de demain
L’ordre à partir du chaos, un homme providentiel
Pour sûr ce n’est pas un envoyé du ciel
Même si ses capacités sembleront divines
Un surhomme, double face, l’une rose, l’autre épine
Et si certains attendent encore un messie
C’est un espoir aussi fumeux que d’apercevoir Nessie
Mais l’homme a besoin de croire, c’est pour lui vital
Il est alors une proie aisée pour le prince du mal
La mise en scène commence, attentats et guerres
Un monde où l’homme sera sans espoir et sans repères
Palestiniens et israéliens, une guerre qui n’a qu’un seul dessein
L’avènement de Damien, le film t’en a fait un dessin
Des fois que tu vois plus loin que les effets spéciaux
Car ces gens sont spécialistes du faux et usage de faux
A toi de voir si tu y crois ou pas
Mais quand cela viendra, surpris ne le sois pas

Certains croient que le monde se limite à la matière
Et voit un caractère vain dans les prières
Comment leur en vouloir, Mammon les a enrôlés
Peu importe les catastrophes qu’ils ont frôlé
Peu importe que certains parlent de Nouvel Ordre Mondial
De gouvernance mondiale ou de tribunal international
Se dessine le règne absolu des multinationales
Les nations ? De l’histoire ancienne car vient le règne des régions
Catalogne, Ecosse, Corse, c’est le chant du cygne d’une vision
Divisés donc affaiblis pour être soumis à une entité supérieure
Nous sommes sous l’emprise d’une intelligence supérieure
L’humain par lui-même n'y peut rien car cela le dépasse
Et quoiqu’il fasse à cette incroyable puissance il ne peut faire face
Les mignons de Damien n’hésiteront pas à sacrifier des millions
Voire des milliards pour que le monde entonne leur sinistre chanson
John Milton attend que Kevin et sa sœur s’accouplent pour l’enfant attendu
Ce qui nous est pris ne sera jamais rendu
Crains humain quand certains crieront paix et sûreté
Inverse ces mots et tu comprendras quelle est l’horrible vérité

Damien arrive d’où tous ces artistes qui font les mêmes signes
Se masquant un œil et faisant tant de choses indignes
Ça se sent que les déchus d’impatience trépignent
Pour la morale et le bon sens c’est aussi le chant du cygne
Regarde autour de toi et tu verras Sodome et Gomorrhe
Encore une fois tout est tourné vers les plaisirs insensés du corps
Le spirituel n’est finalement mis qu’au service du matériel
La prospérité est à présent prêchée dans tellement de gospels
A croire que la bible n’a pas mis inimité entre Dieu et Mammon
Rassure-toi je ne suis pas un pasteur en plein sermon
Je dis jusque ce que mon esprit perçoit et tant pis si ça te déçoit
Je dis ce en quoi j’ai foi comme à chaque fois
Pour moi les choses sont aussi claires qu’un ciel zébré d’éclairs
Les idées malsaines prospèrent quand tant d’humains désespèrent
L’avènement de Damien est proche et crois-moi ce sera moche
Alors il sera trop tard pour les regrets et les reproches
Ils vous auront fait les poches vous laissant désemparés, sans voix
Sans choix sinon celui de vous prosterner vers celui qui doit
Venir et tenir de beaux discours et faire les plus grandes œuvres de séduction
Le cinoche, les illusionnistes toute cette imposture n’aura été qu’un brouillon
Moi j’ai lu, vu, été témoin du mal au visage pâle et j’ai fait mes déductions

A bientôt pour la terrible conclusion